vendredi 14 février 2014

Les McCabe - Tome 2 : La séduction du highlander


Maya Banks
Editions J'ai lu - 2013
312 pages

Synopsis :
Bannie de son clan, Keeley McDonald vit dans une chaumière isolée où l'on vient de loin la consulter pour ses talents de guérisseuse. Lorsqu'un guerrier à l'agonie tombe de cheval devant sa porte, elle le recueille et le soigne. Mais les frères d'Alaric McCabe ne tardent pas à venir récupérer le blessé et emmènent la jeune femme pour qu'elle continue de veiller sur lui. Déja troublée par la virilité du Highlander, Keeley découvre un homme d'une sensualité exigente, qui l'initie aux secrets interdits de l'amour. Elle sait pourtant que, une fois rétabli, il devra en épouser une autre...

Ce 2ème volume de la saga des frères McCabe, est consacré à Alaric, le séducteur de la fratrie. Aussi beau mais plus charmeur que son frère aîné, Ewan, on avait appris à la fin du 1er volume qu’il s’était porté volontaire pour épouser la fille du Laird McDonald, Rionna, à la place d’Ewan puisque celui-ci est tombé amoureux de Mairin.

L’histoire commence donc quand Alaric prend la route avec une escorte de quelques guerriers du clan pour se rendre au château des McDonald afin de demander officiellement la main de Rionna.

Malheureusement, sur la route, ils tomberont dans une embuscade manigancée par leur ennemi, Duncan Cameron.

Alaric va réussir à s’échapper de justesse, avec son cheval, laissant derrière lui tous ses compagnons morts au combat.

Très grièvement blessé, c’est presque à demi-mort qu’il va arriver devant un petit cottage au milieu de la forêt, habitée par une jeune femme, Keeley, qui n’est autre que la nièce du Laird McDonald (et donc la cousine de Rionna) mais qui a été exclue du clan quelques année auparavant. Ayant des compétences de guérisseuse, elle survit en soignant les malades qui viennent frapper à sa porte pour quelques onguents ou blessures à soigner.

Et là, cette fois-ci, c’est un cheval qui va arriver à sa porte, avec sur son dos, un bel highlander évanoui.

Keeley va tout faire pour soigner son bel inconnu. Evidemment pendant les quelques jours de promiscuité, la jeune femme va assez vite s’attacher à Alaric, bien que celui-ci soit souvent dans les vapes, mais quand il reprend de temps en temps conscience, il l’appelle « mon ange », ce qui achève de faire craquer la demoiselle !

Par contre, une chose qu’elle n’avait pas prévue, c’est que les frères d’Alaric débarquent un jour chez elle et l’obligent à les suivre, pour continuer les soins sur leur frère (et également parce que la vieille guérisseuse du clan est décédée il y a quelques semaines et Ewan commence à angoisser sérieusement pour l’accouchement éminent de Mairin)….

Keeley n’a pas beaucoup à se forcer pour les suivre (de toute manière, ils ne lui laissent pas le choix), et c’est ainsi qu’elle quitte ton cottage sans remord, ne laissant rien derrière elle puisqu’elle a été exclue il y a longtemps par les siens….

Alors évidement, une fois arrivée chez les McCabe, elle va faire connaissance des tous les membres de ce clan fort sympathique, en commençant par Mairin.

Malheureusement, les première désillusions arrivent assez vite quand Keeley apprend qu’Alaric est fiancé et que sa promise n’est autre que Rionna, la propre cousine de Keeley, qui lui a tourné le dos il y a quelques années….



Ayant fait connaissance avec Rionna déjà dans le 1er volume, je me doutais bien que c’était un fâcheux quiproquo qui avait séparé les deux jeunes femmes et heureusement, des liens vont de nouveau assez vite se renouer entre elles, même si, malheureusement, ça n’empêche pas qu'Alaric a le devoir d’épouser Rionna, même s’il commence à nourrir de doux sentiments pour Keeley.

Maya Banks n’a pas changé grand-chose pour le déroulement de l’histoire par rapport au premier volume. On aura droit à des scènes d’angoisse avec des blessures, des traîtrises, des attentats manqués. Keeley accomplira des actes héroïques qui susciteront l’admiration d’Alaric et de ses frères.


Alors, même si ma lecture a été très plaisante,  j’ai quand même  trouvé quelques points négatifs à ce roman.

Tout d’abord, il y a le comportement un peu agaçant de Keeley….Une fille avec un caractère aussi gentil comme ça, qui subit plein d’injustices mais qui reste toujours aimable et altruiste et se contente de son sort, ça m’a un peu énervée….



Sa vie n’a pas été facile, et ça depuis qu’elle est toute jeune fille, et là, enfin, elle croit avoir un peu de bonheur, elle est acceptée par un nouveau clan, elle tombe raide dingue d’un homme, qui l’aime en retour, mais non…..Il faut qu’elle renonce à son amour, par devoir, par honneur, par je ne sais quelle autre connerie….

Dans la même veine, il y en a un autre qui m’a bien énervée, c’est Ewan, le frère ainé d’Alaric, et également le héros du 1er tome  ! Dans le genre, faites ce que je dis, pas ce que je fais, il se pose bien là !!!!!!! 



La manière dont il oblige Alaric à épouser l’héritière du clan McDonald, tout en sachant qu’Alaric est amoureux de Keeley, ça m’a un peu dégoûtée…..Surtout que lui, il ne s’est pas gêné pour annuler ses fiançailles avec cette même héritière des McDonald par amour pour Mairin ! (en même temps, Mairin était l’héritière d’un grand territoire, en tant que fille bâtarde de l’ancien roi d’Ecosse….Alors que Keeley n’est qu’une simple guérisseuse qui a été reniée par son clan….).

Bref, j’ai été déçue par Ewan, que j’avais pourtant appréciée lors de ma lecture du 1er tome.

Par contre, il y a un personnage que j’ai beaucoup aimé dans ce 2ème tome et dont il me tarde de lire son histoire dans le prochain volume, c’est Caelen, le plus jeune frère du clan McCabe ! On voit bien que derrière son caractère froid et taciturne se cache quelqu’un d’honorable et de foncièrement gentil ! La manière dont il a défendu Keeley contre le Laird McDonald m’a beaucoup plue et j’ai hâte de voir ce qui va advenir de lui dans le prochain tome !

Ma note : 17/20



Si vous aimez ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire