samedi 13 septembre 2014

LA CONFRERIE DES OMBRES - Tome 2 : La prophétie d'Asiès

Belinda Bornsmith
Editions Cyplog 2013
645 pages 


Synopsis :
La Confrérie des Ombres a lancé son offensive, impitoyable et cruelle, et la race humaine en paye le terrible prix. Entre rivalités et trahisons, la Confrérie connaît toutefois des heures difficiles. Au cœur de la tourmente, Szon, guerrier dzellis, voit sa vie bouleversée par Lily, une humaine retenue en captivité. Son courage, sous une apparence fragile, l’attire étrangement. Une passion qui s’attise de jour en jour et menace de remettre en question… Le combat de toute une vie. Kidnappée par Szon aux ordres d’un tout puissant Conseil, Lily se rapproche de ce dzellis qui a peuplé ses rêves durant des semaines - un être différent qui a pris part à la destruction de la race humaine. Pourtant, à son contact, elle se sent renaître et surmonte peu à peu la terrible fatalité qui l’a frappée bien avant cette guerre. Un lien curieux qui se renforce, un lien néanmoins difficile à accepter… Dans un chaos tragique. A l’aube de passer de l’ombre à la lumière, la Confrérie arrive à une situation explosive, au seuil d’un tournant décisif qui pourrait changer à jamais sa destinée, car lorsqu’une dzellis aux pouvoirs exceptionnels s’oppose avec courage à sa propre race, elle devient… L'espoir de toute l'humanité.

Après avoir dévoré le tome 1 de cette saga, que j'avais déjà adoré, et bien je dois dire que ce nouveau tome est vraiment dans la continuité du premier !    

Même si ce n'est pas un coup de coeur pour moi (à cause de la personnalité du héros principal, Szon, que j'ai eu beaucoup de mal à apprécier et qui m'a tapé sur les nerfs plus d'une fois) cela reste néanmoins une très bonne lecture que j'ai eu du mal à lâcher jusqu'à la dernière page !

Belinda Bornsmith a un talent certain pour "faire monter la sauce", de plus, elle ne se focalise pas seulement sur une histoire d'amour entre un Dzellis et une humaine. Il y a aussi la reconstruction du monde qui a été recouvert de glace dans le 1er tome avec les Dzellis qui apportent leur aide aux populations humaines isolées qui ont survécu au pic glaciaire....

Dans le 1er tome, Ryala, la jeune Dzellis aux pouvoirs prodigieux, avait déserté le complexe afin de vivre auprès d'humains qui lui sont chers et s'assurer qu'ils ne courent aucun danger dans ce monde devenu hostile. Cela l'a menée jusqu'au Kentucky où elle vit dorénavant avec Melissa et Ian, son jeune fils, ainsi que Sean et Lily, le frère et la soeur, amis de Melissa.

Evidemment, la désertion de Ryala n'a pas plu du tout aux Dzellis et Szon, le frère séducteur de Slaren, héros du tome 1, est chargé de la retrouver et de la ramener puisqu'il est l'un des meilleurs guerriers de la confrérie. 

Le plan initial était d'enlever Melissa, la mère de famille amie de Ryala pour que celle-ci soit obligée de revenir d'elle-même au complexe, en échange de l'humaine....Mais une fois sur place, Szon va changer ses plans et kidnapper Lily, la jolie blonde qui se déplace avec des béquilles depuis un tragique accident de voiture.

Alors, on peut dire sans trop se tromper que Lily a subit une espèce de syndrome de Stockholm envers son kidnappeur.....Il faut dire que Szon est vraiment un très bel homme et il le sait, vu toutes les femelles Dzellis qui lui tournent autour ! (d'ailleurs, il ne faut pas oublier que c'est lui qui avait été chargé de séduire Jenna, la journaliste humaine, dans le 1er tome avant que son frère Slaren prenne la relève....).

Szon et Lily vont se rapprocher peu à peu....Mais c'est vraiment une évolution très lente car le guerrier a toujours clamé haut et fort qu'il ne s'attachera jamais à une femelle Dzellis et donc, une jeune humaine handicapée entre encore moins dans ses critères.....Mais il ne faut jamais sous estimer le pouvoir de l'amuuuuur !



Alors une histoire entre un Dzellis qui hait les humains et une jeune humaine qui est attirée malgré elle envers un guerrier de la race qui a tenté d'exterminer la sienne, on pourrait croire que c'est du réchauffé par rapport au 1er tome qui prenait les mêmes styles de personnages.....Mais voilà, contrairement à Jenna et Slaren, Szon est un séducteur et il va résister très longtemps à ses pulsions qui l'attirent irrémédiablement vers la jolie et fragile petite blonde (qu'il surnomme "Blondinette").....Il faudra attendre la moitié du livre pour qu'il se passe vraiment quelque chose de physique entre eux.....Quant à  l'amour, n'en parlons pas ! Jusqu'à la fin du livre, il va en faire baver à la jeune femme au niveau de ses changements d'attitude - tantôt "amoureux", tantôt cruel et distant....

Ce que j'ai aimé dans ce livre :
1# - L'histoire d'amour passionnelle entre Szon et Lily : Un mâle qui refuse de se rendre à l'évidence de l'amour qu'il éprouve pour une femelle - une humaine, qui plus est. Et cette jeune femme qui sait qu'il ne peut y avoir d'avenir entre eux et qui décide de prendre le meilleur de ce guerrier et qui sait qu'elle ne pourra jamais aimer un homme d'une telle intensité comme ça après lui.....Mais après, certains événements modifient leur première résolution.....Plusieurs fois, j'ai pesté contre ce foutu Dzellis ! Il a été tellement cruel envers Lily alors que certains de ses actes montraient qu'elle comptait énormément pour lui.....Les moments "up" pour la jeune femme devaient être un pur délice, mais pour les moment "down".....aie aie aie ! Il y avait de quoi se jeter sous un train !

"Je peux comprendre ta volonté de vivre à la lumière, de vouloir profiter pleinement de cette planète au même titre que les humains, mais sortir de l'ombre et vivre sur un sol jonché de millions de cadavres, le prix est élevé et immonde".

2# - L'histoire d'amour entre Siyin et Paige : Et oui ! Il ne fait aucun doute que le prochain tome de cette saga sera consacré au dernier frère, Siyin, avec cette jolie humaine qui croit que ce guerrier fait parti de l'armée américaine venue porter secours aux survivants en leur apportant de l'aide médicale et à manger. - Mais Paige sent que ces militaires ont quelque chose de spécial....Pour preuve, le témoignage de son amie qui avait vu - quelques semaine auparavant - et de loin - Slaren se déplacer à la vitesse de la lumière pour intercepter Jenna qui courrait vers le groupe d'humain (voir dans le tome 1). Cela dit, vu que Siyin a perdu un pan de sa mémoire à la fin de ce tome (pourquoi lui, justement ?....Mystère...) et donc il ne se souvient plus d'avoir croisé la jeune femme, d'avoir discuté avec elle.....Il n'a qu'en sa possession un dessin qu'elle lui a offert et dont il connait l'existence parce que c'est un de ses camarades Dzellis qui le lui a rappelé, mais dans cette version, c'est une Dzellis qui lui a offert le dessin.....Je sens que cela va être difficile pour Siyin de retrouver la piste de l'auteure de ce dessin.....Mais je me doute que ce sera le big love à la clé ! 



3# - On continue à suivre le couple Jenna et Slaren, la grossesse de la jeune femme, le changement de Slaren qui éprouve de plus en plus d'empathie envers les humains....Le passage du livre où il se rend dans une école déserte et y croise une institutrice est vraiment poignant..... Et l'auteure nous trouve enfin une solution pour la différence de vieillissement entre les deux intéressés.....De toute manière, Slaren le dit clairement à Jenna : il n'aurait pas pu lui survivre.....Mais avant de mourir, si elle, elle vit jusqu'à 90 ans, ça aurait fait bizarre de voir un beau mec musclé à l'apparence d'un trentenaire avec une petite grand-mère.....Au moins, cette image un peu perturbante n'aura pas lieu vu que Jenna va avoir l'immense chance d'avoir la même espérance de vie que son époux (qui correspond à des centaines d'années, il ne faut pas l'oublier...).

4# - Dalen, le médecin de la confrérie qui est toujours mordu de Ryala.....La jeune femme finit par revenir au complexe mais il y a des impératifs et des scientifiques qui veulent la tenir "sous contrôle" après avoir constaté l'étendue de ses pouvoirs.....Qui vont se manifester une fois de plus d'une manière extraordinaire (je ne l'avais pas vue venir celle-là !)......Maintenant, à la fin de ma lecture, je me demande toujours si ces deux-là pourront vivre un jour une belle histoire d'amour vu la nature exceptionnelle de la jeune femme.....Un tome leur sera-t-il consacré ou la finalité de leur histoire va-t-elle être narrée en parallèle des histoires d'amour des frères Karg.... 


Alors malgré quelques quelques fautes d'orthographe, des coquilles ou des étourderies scénaristiques (le prénom Mélanie, à la place de Melissa à un moment dans le livre, par exemple, ou l'inversion du mot "frère" et "soeur" dans une phrase...), ce tome 2 de la Confrérie des Ombres est vraiment un pur délice ! 

Ma lecture a été encore meilleure que pour le 1er tome aux vues de tous les événements qui s'y déroulent.

Le caractère très insolent, cruel et macho de Szon a fait mouche, vu que je l'ai vraiment détesté ! Et même si c'est vraiment pas le genre de mec qui m'attirent dans les romans, la manière dont Lily lui tient tête, défend sa cause, l'existence même des humains, c'est vraiment quelque chose de très poignant et j'étais vraiment contente quand elle lui clouait le bec par ses réparties intelligentes et bien senties ! yes !

Je ne sais pas encore quand le 3ème tome sortira - aucune date de prévue au moment où j'écris cet article, mais il va sans dire que je le lirai avec un énorme plaisir car "La confrérie des ombres" est vraiment une saga à découvrir pour les amateurs de ce genre littéraire !



Ma note : 18,5/20

Si vous aimez ce livre, vous aimerez peut-être aussi :
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire