mercredi 12 novembre 2014

SAMANTHA WATKINS - Tome 1 : Pas le choix

Aurélie Venem
Editions Aurélien Venem (auto-édition) 2014
415 pages

Synopsis :
Une nuit, alors qu'elle rentre chez elle, Samantha Watkins, jeune bibliothécaire au quotidien morne et insipide, va voir sa vie prendre un virage à 180 degrés de par sa rencontre avec un "ange"...Loin des gardiens du paradis, l'homme qui la choisit pour devenir son assistante et mettre sa vie en danger dans l'enquête sur les étranges disparitions de la région,est un vampire de cinq-cents ans, dont la fonction principale est de veiller au maintien du secret de l'existence de son espèce. N'ayant d'autre choix que d'accepter, Samantha va découvrir un monde surnaturel tout aussi fascinant qu'effrayant...


Mega coup de cœur pour cette lecture du tome 1 des aventures de Samantha Watkins écrite par l’auteure française Aurélie Venem. Décidemment, les auteures françaises de Bit-Lit sont vraiment talentueuses, à l’instar de Cassandra O'Donnell (auteure de Rebecca Kean) ou de Bettina Nordet (auteure de La geste des exilés)…..Les américaines ont toujours été une référence en la matière et pourtant, force est de constater que nos petites françaises ne se débrouillent pas mal du tout, bien au contraire !!!!


Pour vous donner un point de comparaison de la saga Samantha Watkins par rapport à d’autres héroïnes de BIT-LIT, je dirais qu’elle est un mix entre Charley Davidson, de la saga du même nom, pour son humour et ses réparties qui font mouche, et Cat Crawfield, de Chasseuse de la nuit, pour l’initiation d’une humaine dans le monde de la nuit par un Vampire beau et sexy…..

Vraiment, c’est une saga à découvrir et je suis vraiment étonnée qu’elle ait si peu d’avis qui lui sont consacrés sur la blogosphère ! Hey ! Réveillez-vous les filles et les garçons ! Vous avez une perle de littérature Bit-Lit à porter de main et en plus, elle est française !

Pour revenir à l’histoire de Samantha Watkins, nous nous trouvons dans une petite ville des Etats-Unis, à Kentwood, (ville imaginaire, à priori, car je ne l’ai pas trouvée sur google map) - et notre héroïne, bien que plutôt jolie est une handicapée des relations sociales si bien qu’à presque 29 ans, elle nous avoue être encore vierge et que sa vie se résume à son boulot de bibliothécaire dans le lycée où elle a fait ses études et à .....Rien d’autre !

Elle habite dans la maison de ses parents dont elle a hérité à leur mort il y a quelques années de cela dans un accident de voiture. Samantha n’a donc plus de famille (apparemment, pas de grands-parents, d’oncles, de tantes, de cousins à l’horizon pour la réconforter). En plus, elle n’a pas d’amis (filles ou garçons)….Elle explique cela à l’éducation très étouffante de ses parents qui ont couvé leur fille unique de telle sorte qu’elle n’éprouve pas le besoin de chercher de l’affection en dehors de ses parents….Et maintenant qu’ils sont morts et bien elle se retrouve totalement seule au monde !

Samantha va basculer dans l’univers des vampires lors d’une nuit froide de janvier où elle a quitté très tard son travail – (puisque personne ne l’attend chez elle) – Perdue dans ses pensées, elle va emprunter un autre chemin à pied de celui qu’elle fait habituellement et va se trouver au milieu d’une bagarre entre trois hommes qui vont se révéler être des vampires. La jeune femme va se prendre des coups et va finir par s’évanouir et à son réveil, elle va se rendre compte qu’elle est dans le lit et dans la maison de quelqu’un d’autre…..Elle est chez Phoenix, l’un des hommes qui se battaient et qu’elle a vu décapiter l’un de ses adversaires à mains nues avant de tomber elle-même dans les pommes….

Samantha, avec ses réflexions et ses pensées intérieures, nous apparaît comme une fille banale, sans histoires, à la limite vivant une existence sans intérêt et sans but précis, à part de se gaver de séries TV quand elle rentre chez elle le soir – Ce n’est pas une héroïne aux pouvoirs surnaturels et à la grande confiance en elle, bien au contraire !

Elle est toujours à se rabaisser et cette vision déformée qu’elle a d’elle-même l’empêche de voir qu’elle est pourtant une très jolie brune aux yeux noires, tant soit peu qu’elle prenne un tantinet plus de soin à son apparence…..Sa rencontre avec Phoenix, le beau vampire GBM (trio magique : Grand, Brun, Musclé) qui l’a embarqué chez lui afin d’éviter un témoin humain trop gênant, va lui changer radicalement sa vie. Tout d’abord dans la contrainte puisqu’il ne lui laisse pas le choix : Elle va devenir son assistante pour la paperasserie en tout genre et elle doit renoncer à reprendre sa petite vie mémère de bibliothécaire et doit oublier la maison de ses parents.

Si Phoenix avait été laid et repoussant, cette nouvelle vie forcée aurait pu être un calvaire mais Samantha, dans son malheur, a eu la chance de tomber sur un très bel homme, à l'apparence d’un jeune trentenaire, souvent habillé avec des vêtements chics et classes bien qu’il soit tout de même âgé de plus de 500 ans, en réalité !

Phoenix va expliquer à Samantha que depuis une centaine d’années, les vampires les plus puissants du monde se sont rendus compte qu’ils ne pouvaient plus se nourrir directement sur les humains en faisant disparaître leurs proies sans que la police, de plus en plus efficace chez les humains, ne mette au grand jour le secret de leur existence.

Phoenix a la fonction « d’Ange », c'est-à-dire qu’il veille à ce que ce secret soit bien gardé en éliminant les vampires qui ne respectent pas les règles et qui continuent à tuer les humains plutôt que de se nourrir dans les banques de sang…..D’ailleurs, Samantha va apprendre que cette nouvelle règle de vie des vampires n’existe que dans les pays développés où on trouve des hôpitaux et des banques de sang très facilement…..Dans les pays pauvres, les vampires chassent encore les humains….

Phoenix est au service du couple de vampires millénaires, Ysis et Talanus,  qui ont fait de cette région leur quartier général et qui font régner l’ordre d’une main de fer, grâce à l’efficacité du nouvel employeur de Samantha.

En même temps que Samantha, nous allons donc découvrir l’univers secret des vampires et notamment l’enquête que Phoenix mène sur des disparitions très suspectes d’humains en grand nombre, ce qui ne plait pas du tout à ses chefs car les médias et les forces de l’ordre commencent à se poser sérieusement des questions….

Phoenix a jusqu’au 15 juillet pour découvrir se qui se trame, sinon, le conseil des dix vampires les plus puissants du monde (sorte d’instance suprême chez les vampires) qui se font appeler "les Grands" viendront régler cette affaire eux-mêmes, ce qui signifie entre autre, de destituer les employeurs de Phoenix et lui également dans la foulée puisqu’ils auront montré leur incapacité à rétablir l’ordre et préserver le secret de l’existence des vampires aux humains….

Et chez les vampires, pas de démission, c’est l’exécution par décapitation qui les attend….Autant dire que Samantha va mettre du zèle à trouver les coupables de ces disparitions car au fur et à mesure de ses quelques mois auprès de Phoenix, elle va se rendre compte qu’elle éprouve une très forte « amitié » pour lui….

Ce que j’ai aimé dans ce livre :
1#-Le style d’écriture de l’auteure : Rien à dire, c’est très fluide, l’histoire se parle à la 1èrepersonne du singulier, par l’intermédiaire de Samantha. Celle-ci est parfois très cynique mais aussi tellement naïve dans la manière dont elle décrit les attitudes des gens qu’elle a en face d’elle. Par exemple avec Phoenix, on a tous compris que celui-ci la trouvait très attirante et s’empêchait de la séduire et pourtant, elle, elle va croire un bon moment que ce qui les unit, c’est juste une simple amitié ! La force du livre c’est aussi que l’auteure ne fait pas passer son héroïne pour une super-woman mais plutôt comme une fille ordinaire aux réactions ordinaires (qui hurle quand elle a peur, qui pleure quand elle a mal, qui rougit quand elle est embarrassée….Ce qui arrive très souvent !).

2#-Le couple Samantha/Phoenix : On se doute que ces deux là finiront un jour ensemble ....un jour dans un prochain volume….Et pourtant, on a droit à de véritables montagnes russes des émotions tout au long de ce 1er tome même si leur relation reste platonique ! Que de crises de larmes, de tempête, de passion….Comme dirait la chanson de Vanessa Paradis : « Est-ce que si on l’avait fait, on se ferait l’effet que l’on se fait ? »…..Ouaw ! J’avoue que mon petit cœur a battu la chamade plus d’une fois dans ce livre et que comme Samantha, j’ai reçu une énorme claque à un moment à cause d’une chose que Phoenix a fait (ou s’apprêtait à faire….). Arggh ! 

3#-L’évolution de la vie sociale de Samantha : En plus d’avoir fait la connaissance de Phoenix qui va la prendre sous son aile (normal pour un oiseau légendaire…), Sam va rencontrer des personnes formidables à Scarborough, la petite ville où elle vit désormais,  dans le château du vampire (les habitants croient que c’est un vieil homme très riche qui vit là-bas et qui a une phobie sociale. Samantha serait sa petite-fille et contre rémunération, elle vivrait avec lui pour lui apporter tous les soins nécessaires dus à son grand âge). Même si Samantha a été regardé comme une bête curieuse les premiers jours, les gens se sont néanmoins habitués très vite à sa présence et elle a gagné deux très bons amis humains de son âge : Matthew et Angela.

4#-Référence à la série Sex & the city : Je ne sais pas si c’est un clin d’œil de la part de l’auteure ou si c’est son inconscient qui a parlé pour elle, mais l’un des pseudos qu’utilise l’héroïne dans ses enquêtes est « Samantha Jones »….Ce qui est plutôt marrant car quand on connaît la Samantha Jones de la série TV, son caractère et sa « liberté de mœurs » sont tout le contraire de notre Samantha du livre !


Et puis, il y a le prénom Aydan, qui est le vrai nom de Phoenix, quand il était encore humain, en Irlande, il y a maintenant 500 ans….Aydan, pour mémoire, c’est l’un des petits copains les plus sérieux qu’a eu Carrie Bradshaw dans la série Sex & the city ! (ok, ça s’écrivait avec un I et non un Y mais bon, c’est le même prénom !) mais pour une fan absolue de cette série comme moi, ces noms là ne sont pas passés dans l'oreille d'une sourde !….Alors coïncidence ou pas ?.....En tout cas, on peut voir que l'auteure est une grande fan de séries TV comme son héroïne car nous avons droit à un florilèges de clins d'oeils à certaines séries très populaires de ces dernières années ! 

Ce que je n’ai pas aimé dans ce livre :
1#-Le côté surréaliste du célibat de certains personnages : Je m’explique : Samantha est une très jolie fille et même si avant de connaître Phoenix,qui l’a initiée aux belles tenues de marque et à prendre soin de son apparence, elle était tout de même attirante en jean baskets et queue de cheval !  Une belle fille reste une belle fille qu’elle porte ou non du maquillage !


Dans un lycée où elle devait côtoyer du monde, je m’étonne qu’aucun professeur n’ait jamais chercher à la draguer ! (et je ne parle pas des élèves, car c’est interdit ! mais je suis surprise qu’elle n’ait pas éveillé l’œil et les hormones des jeunes gens de là-bas…)…..Idem pour sa meilleure amie humaine, Angela ! Celle-ci est libraire à Scarborough et Samantha la décrit comme une superbe blonde aux allures de mannequin !....Et pourtant, la jeune femme est aussi vertueuse que son amie et attend elle aussi le grand amour…..Quant à son ami garçon Matthew, lui, au moins, il est moins niais que les deux nanas et va faire très vite comprendre à Sam qu’elle l’intéresse !
Et pourtant, la jeune femme le repousse alors qu’il est très beau et très gentil !....Bon, en même temps, si Sam ne l’a réalisé que bien tard, on avait tous compris qu’elle ne pouvait pas tomber amoureuse de Matthew puisque Phoenix occupait toutes ses pensées et qu’à côté de lui, tous les autres hommes font pâle figure ! 

2#-L’innocence de Samantha – et également d’Angela me semble un peu trop bizarre : Ok, Sam est vierge à presque 30 ans mais quand on tombe amoureux de quelqu’un, on sait faire la différence entre l’amitié ou l’amour, non ? C’est pareil pour tout le monde ! Alors pourquoi, elle, elle a si longtemps cru que ce n’était que de l’amitié qui la liait à son employeur ?.....Quant à Angela, quand elle va enfin découvrir le grand amour, elle ne va pas se jeter sur lui (est-ce normal d’avoir un coup de foudre pour quelqu’un et de rester « sage » en sa présence sans vouloir aller plus loin pendant des semaines et des semaines quand on est une jeune femme de 25 ans ?) – en même temps, le mystérieux amoureux d’Angela partage les mêmes opinions quant à rester « pur » jusqu’au mariage, donc, finalement, ces deux là se sont bien trouvés ! (je ne dis pas qui sera l’amoureux d’Angela, il faut lire le livre !).

3#-Les références à la française : Je l’ai déjà remarqué dans d’autres livres écrits par des auteurs français et dont l’histoire est censée se passer aux Etats-Unis, mais il faudra quand même leur expliquer que les américains lambda ne mangent pas de repas à la française avec «entrée, plat, fromage et dessert »….Les héroïnes de BIT-LIT d’auteurs américains se nourrissent de sandwich et mangent un peu n’importe comment dans la majorité des cas ! (je n’invente pas, il suffit de lire les descriptions des repas de Charley Davidson par exemple !).

Malgré ces petites erreurs qui sont très pardonnables, je dirais en conclusion que ce livre est un véritable page-turner et un conseil, il vaut mieux avoir le tome 2 à porter de main car la fin du livre se termine sur un suspens énoooorme ! 

Je vous recommande à 100% la lecture de la Saga de Samantha Watkins (pour le moment, il y a 3 tomes, le 4ème est à venir, au moment où j’écris cet article, en novembre 2014). 

Lisez Samantha Watkins, vous ne le regretterez pas ! (ou si, oui, vous regretterez de ne pas l’avoir lu plus tôt !). Sincèrement, c’est un gros coup de cœur pour moi !


Ma note : 19/20

Si vous aimez ce livre, vous aimerez peut-être : 

  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire