samedi 13 décembre 2014

L'INSTRUCTION DU COEUR - Tome 1

Christelle Morize
Editions Chistelle Morize
Ebook
448 pages

Synopsis :
Taliah a vécu le calvaire avec un mari alcoolique et violent durant trois longues années, enduré coups et insultes sans qu’aucun membre de sa famille ne lui vienne en aide. Mais un évènement tragique va la faire réagir. Après une demande de divorce qui semble traîner en longueur plus que de raison, elle va prendre une décision draconienne pour changer de vie. Aussi séduisant qu'ombrageux, Brad n’en demeure pas moins impitoyable dans son travail de sergent instructeur. Il mène les jeunes recrues jusqu’à l’épuisement, au bout de leurs extrêmes pour en faire de bons soldats, femme ou pas. Ils n’étaient pas destinés à se rencontrer et pourtant… Sa décision de rentrer dans l’armée va la conduire face à cet homme aux allures rustres et autoritaires. Mais Taliah veut apprendre à se défendre, à gagner en assurance pour pouvoir affronter celui qui continue à détruire sa vie, même si elle se sait fragile autant émotionnellement que physiquement. A-t-elle fait le bon choix ? De cela, elle a de sérieux doutes. A l’intérieur de la caserne, elle doit faire ses preuves face à ce militaire qui la pousse dans ses retranchements. A l’extérieur, son mari refuse de signer l'accord du juge et chacune de leur rencontre se solde par des bleus qu’elle ne peut plus hélas dissimuler. Des questions se soulèvent et pas des moindres. Ce sergent aurait-il un cœur finalement ?

Cela faisait un moment que « L’instruction du cœur » me faisait de l’oeil dans ma PAL mais jusqu’à maintenant, j’avais toujours eu d’autres priorités à découvrir avant ce livre là. Enfin, c’est maintenant chose faite, j’ai enfin terminé cette histoire – ou plus exactement le premier tome – car l’histoire est composée de deux parties.

Je dois dire que je suis assez embêtée car je déteste dire du mal d’un livre parce qu'il ne faut pas oublier que derrière un ouvrage il y a toujours le travail d’un auteur, ce que je respecte par-dessus tout….Néanmoins, je ne peux pas nier le fait que j’attendais beaucoup plus de cette romance, de part les caractéristiques des personnages et du milieu dans lequel se déroule l’histoire (un camp militaire de formation de jeunes recrues aux USA).


Cela partait pourtant bien vu que nous suivions l’histoire d’une jeune femme, Taliah Arsher, qui, après avoir fuit un mari violent, décide de s’engager dans l’armée pour démarrer une nouvelle vie (et s’endurcir un peu, par la même occasion). Là-bas, elle va faire la connaissance du Sergent Instructeur, Brad Levinson, chargé de former les nouvelles recrues et celui-ci va la troubler dès le premier regard malgré le fait qu’il agisse d’une manière un peu hostile à son égard -  du moins, au début…

Ce que j’ai aimé dans ce livre :
Les militaires : Et bien oui, les militaires font rêver beaucoup de femmes et je suis dans ce cas là ! Le fait qu’ils soient américains renforce encore plus le « fantasme » et d’ailleurs, à ce propos, l’auteure française, Christelle Morize, explique au début de son livre pourquoi elle a choisi comme personnages des militaires américains et non français (vendez-nous du rêve ! pas du stress et de la menace terroriste !!!). Evidemment, quand on lit une romance avec des militaires comme personnages principaux, on s’intéresse plus au physique de ces mecs musclés qui sont entraînés à combattre plutôt qu’aux dures réalités du terrain, des dangers et autres drames qui découlent de la guerre (je le redis : Vendez-nous du rêve !). Brad Levinson, le beau soldat de 32 ans qui va faire tourner la tête de notre héroïne est l’archétype même du militaire tel qu’on se l’imagine (ou plus exactement tel qu’il est représenté par les troupes de stripteaseurs style Chippendales : Grand, brun, cheveux courts – forcément, pour un militaire – magnifiques yeux verts et super musclé ! Oh yeah !!!!). Evidemment, on peut se demander pourquoi un tel morceau est toujours célibataire vu le nombre de jeunes recrues féminines qu’il a dû croiser dans sa carrière….

Le passé de Taliah : Taliah est une ancienne femme battue. Elle s’est enfuie du foyer conjugale et malgré son jeune âge, 25 ans, elle a en vu de toutes les couleurs jusqu'à l’horreur à son apothéose avec sa fausse couche à 6 mois de grossesse de son petit garçon quand son mari l’a poussée du haut des escaliers et l’a ensuite rouée de coups… Et le pire dans cette histoire ?....Et bien ce mec continue à la harceler, à vouloir contrôler sa vie – ou plutôt vouloir la pourrir….Quand on a un père plein aux as qui distribue des pots de vin à tout le monde pour faire oublier les agissements de ce fils indigne, on peut comprendre que Brad ait vraiment la haine contre lui et veuille protéger la jolie Taliah…..Et justement quand notre beau militaire va finir par « foutre son poing dans la gueule » à ce sale type, quelle joie ! Quel pied !


Ce que je n’ai pas aimé dans ce livre :
Le caractère effacé de Taliah : J’ai vraiment un problème avec les héroïnes « cucul » qui subissent sans se défendre….Dans cette histoire, l’héroïne est vraiment particulière. OK, elle a été traumatisée par ses trois années de mariage auprès d’un monstre violent et fou furieux (un « pervers narcissique », n’hésitons pas à mettre un terme scientifique sur ce genre de raclure…). Mais j’avoue que j’ai levé plus d’une fois les yeux au ciel en lisant les réactions de Taliah. Notamment, lors de son premier face à face avec Brad….Je n’ai pas du tout compris ce qui s’est passé entre eux !!!! Lui, il l’a suivie quand elle est sortie du bar pour prendre un peu l’air et il se jette sur ses lèvres dans une pulsion incontrôlable après l’avoir « secourue » de deux gros lourdaux qui essayaient de la draguer et ensuite, il la repousse en laissant sous-entendre qu’elle est bien « ce qu’il pensait qu’elle était » (traduction : une pute)…..OK OK….Moi, ça me laisse perplexe….Et le pire c’est que notre pauvre nunuche Taliah ne va pas chercher plus loin ni tenter de se défendre ou au moins l’envoyer promener ! (c’est quoi ce mec qui surgit d’un coup comme ça, qui l’embrasse et ensuite la regarde avec mépris avant de disparaître dans la nuit ?!!!)….Surtout que le lendemain, elle se rend compte que c’est lui le Sergent instructeur qui va diriger son groupe, ça craint un peu, non ?.....Bref, il y a eu un petit jeu du chat et de la souris entre ces deux là. Cela aurait pu être très plaisant si Taliah n’avait pas été aussi soumise, toujours à faire le dos rond….C’est lourd au bout d’un moment, on a envie de la secouer, de lui mettre des baffes !....Du coup, vu comment est décrit Brad, on ne comprend pas trop ce qu’il trouve à cette fille sans personnalité ! (oui, c’est ça ! elle est sans personnalité !....par contre, c'est un joli petit lot et tous les amis de Brad la trouvent vraiment adorable !...Finalement, heureusement que son physique avantageux la sauve de la médiocrité totale…).

Le déroulement « sans passion » de leur histoire d’amour : A part le fait que Brad soit le sergent instructeur de Taliah et qu’en principe, c’est contre le règlement de l’armée d’avoir une relation entre une subordonnée et son supérieur hiérarchique, leur histoire a été assez plate, à la limite ennuyeuse….Et du coup, quand ils ont enfin couché ensemble et bien après je me suis ennuyée encore plus car après, on a l’impression que c’est un vieux couple hyper complice qui se connaît depuis des années…..Il a vraiment manqué quelque chose à cette histoire d’amour pour qu'elle soit attractive à mes yeux….

La famille de riches stéréotypés : La belle-famille de Taliah est un peu trop caricaturale à mon goût ! On n’est pas dans « Dallas » mais presque ! Je veux bien qu’ils aient le bras long mais là, c’est un peu too much pour être plausible, cela en frise presque le ridicule….Dommage….


Pour conclure : L’idée de base de « L’instruction du cœur » était intéressante dans un cadre qui peut faire rêver de nombreuses lectrices mais je regrette que l’auteure n’ait pas poussé un peu plus dans la « passion » pour ce qui est de la romance entre Brad et Taliah. Le caractère bien trop effacé de l’héroïne plombe l’histoire. Il reste tout de même le suspens et le côté dangereux d’Alan, l’ex-mari de Taliah qui en a toujours après elle et se sert de l’argent de « papa » pour la faire plier….Ce mec là est une véritable ordure et on prend plaisir à voir comment Brad va réussir à lui faire rabaisser son caquet…..Le premier tome se termine sur un suspens « insoutenaaaaaaable » même si on se doute bien que ce n’est pas aussi grave que les apparences peuvent nous laisser croire….Je possède le 2ème tome dans ma PAL mais dans la mesure où je n’ai jamais vraiment réussi à entrer dans l’histoire, je le laisse de côté pour le moment même si, curieuse comme je suis, il va sans dire que je lirai sans aucun doute un jour la suite et fin de « L’instruction du cœur » !

Ma note : 15/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire