samedi 28 mars 2015

RED QUEEN - Tome 1

Victoria Aveyard
Editions Le Masque (2015)
Sortie originale 2015
444 pages

Synopsis :
Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon. Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.




"Il n'y a jamais eu de bonne période pour être Rouge, mais là, c'est pire que tout".

Très belle découverte, l'histoire est extrêmement prenante, palpitante, bien menée et les personnages sont charismatiques et attachants = Du coup, c'est un très gros coup de coeur pour moi ! 

Dans cette histoire créée par Victoria Aveyard, le monde est divisé entre deux "espèces" d'humains : Ceux qui ont le sang rouge, des humains ordinaires et ceux qui ont le sang argenté (gris, ça fait moins "glamour") et qui ont des pouvoirs très spéciaux, ce qui les rend particulièrement puissants.....Evidemment c'est dans la nature humaine de soumettre les plus faibles aux plus forts et du coup, les "Rouges" sont obligés de vivre sous le joug des "Argents". Cela a toujours été et cela sera toujours comme ça....


Les Rouges sont résignés à leur pauvre et triste sort et craignent les Argents qui les considèrent - au mieux comme leurs serviteurs, au pire comme de vulgaires insectes à écraser sans aucune pitié.....Malgré des aspects de vie moderne avec le courant électrique et autres technologies de notre temps, on ne peut s'empêcher de faire le parallèle du contexte politique du livre avec notre propre Moyen-Age avec le servage du peuple qui doit travailler pour le confort des nobles et des riches et qui doit partir à la guerre (à la boucherie, plutôt), la fleur au fusil pour des conflits qui ne concernent que les intérêts de différents royaumes d'Argents......Somme toute, c'est finalement une histoire vieille comme le monde.....

On pourrait croire que Red Queen pourrait être une vulgaire histoire d'amour impossible entre un beau prince Argent et une pauvre petite gueuse Rouge, hors, il n'en est rien ! La jeune auteure américaine, Victoria Aveyard, est peut-être un peu légère à mon goût au niveau de la crédibilité sur la servitude et la docilité d'un peuple oppressé par un autre qui dure depuis des centaines et des centaines d'années, néanmoins, l'univers qu'elle a créé est très intéressant et surtout très riche. Les différents pouvoirs des Argents avec les termes qui les définissent de par leur nature sont assez bien trouvés, même si les mauvaises langues pourraient dire que c'est du déjà vu avec des sagas comme Divergente qui avaient déjà mis au goût du jour les différentes classifications selon les personnalités des gens....Dans Red Queen, les différents pouvoirs des Argents définissent également leur rang social où, on l'aura compris dès le début du livre, ceux qui ont les pouvoirs les plus destructeurs sont les plus puissants et les plus redoutables et se trouvent donc en toute logique en haut de la hiérarchie....

"les policiers sont des argents, et les argents n'ont rien à craindre de nous, les rouges. Tout le monde le sait. Nous ne sommes pas leurs égaux, même si rien ne nous différencie en apparence. Le seul signe distinctif, extérieur en tout cas, est que les argents se tiennent bien droit, tandis que nous avons le dos courbé par le travail, l'absence d'espoir et la déception inévitable face au sort qui nous attend".

Les personnages principaux :
Mare, l'héroïne de ce livre est une jeune fille de 17 ans, issue d'une famille pauvre Rouge (ils sont tous pauvres, remarquez...). Elle a toujours vécu dans son village, n'est qu'une vulgaire petite voleuse, contrairement à sa jeune soeur qui a un don pour la couture et fait la fierté de ses parents. Ses trois frères aînés ont été enrôlés dans l'armée et Mare se prépare a être appelée elle aussi le moment venu de ses 18 ans car c'est la règle qui a été fixée par les Argents pour avoir des soldats rouges à foison (hommes et femmes). Par un concours de circonstances, elle va entrer dans le monde des Argents, découvrir qu'elle possède le pouvoir de manipuler l'électricité et va être contrainte de devenir la fiancée promise à Maven, le second fils du roi Argent de cette contrée....Mare se trouve être une aberration de la nature puisqu'elle son sang est rouge et pourtant, elle a révélé des pouvoirs fantastiques...Est-elle la seule Rouge a avoir ce don ? Celui-ci en fait en tout cas un emblème et un atout pour la Garde écarlate, petit groupe de résistants rouges qui commencent - ENFIN - à commettre des actes terroristes dans la région à l'encontre de la 'dictature' instaurée par les Argents...

Cal est le prince héritier de la couronne. Il a 19 ans. Il a un frère cadet, Maven, issu du second mariage de son père, le Roi Tiberias (sa propre mère est morte quand il n'était qu'un bébé de un an). Cal est taillé pour être un soldat hors pair. Un futur général de son armé, un futur roi pour son pays. Puisqu'il est un Argent, il possède un pouvoir particulier et c'est le même que celui de son père ou de son frère : Il est un brûleur : Il peut manipuler le feu. C'est grâce à lui que Mare va faire son entrée dans le monde des Argents.....


"Je connais ce sourire et je connais ce regard. Il a consumé le mien pas plus tard qu'hier soir. Il m'a obtenu ce travail, me sauvant de la conscription. Il était l'un de nous. Comment est-ce possible ? Il pivote entièrement sur lui-même, pour saluer l'autre partie de l'amphithéâtre. Aucun doute. Cal est le prince héritier".

Ce que j'ai aimé dans ce livre :

1#-L'histoire en béton : Oui, c'est bête à dire, mais le déroulement de l'aventure de Mare est fluide et tout un concours de circonstances va transformer peu à peu le destin de cette jeune fille ordinaire ainsi que celui de tout ceux qui l'entourent, que ce soient les Rouges comme les Argents.

"Ce n'est pas ce que vous voulez ? Vous êtes un Argent, vous devez haïr la Garde...Vous devez me haïr.
-S'imaginer que tous les Argents sont diaboliques est aussi faux que s'imaginer que tous les Rouges sont inférieurs, décrète-t-il d'une voix sentencieuse. Ce que les miens infligent aux tiens est absolument intolérable et puise dans ce que l'humanité a de plus vil. Vous opprimer, vous condamner à un cycle infini de pauvreté et de mort, au simple prétexte que vous êtes différent ? Voilà ce qui n'est pas juste. Et tout étudiant en histoire te le dirait : ça va mal finir".

"Enfin j'ai saisi la leçon. N'importe qui peut trahir n'importe qui".

2#-Les méchants vraiment méchants et détestables : Les Argents sont décrits comme des êtres insensibles et cruels, surtout vis à vis des Rouges. La douleur n'existe pas vraiment chez ces êtres qui souffrent le plus quand ils ont perdu leur fierté.....Parmi eux, il y a une flopée de personnages cruels et curieusement, les plus pires qui ressortent du lot sont des femmes....


"Pour moi, le monde s'est toujours divisé en deux catégories, les Argents et les Rouges, les riches et les pauvres, les rois et les esclaves. Or, il y a tout un univers entre les deux, composé d'éléments que je ne comprends pas, et je me retrouve brusquement immergée dedans. J'ai grandi en me demandant si j'aurais de quoi manger pour mon dîner. Et j'arrive dans un palais, sur le point d'être dévorée toute crue".

3#-L'histoire d'amour interdite entre Cal et Mare : Aaargh ! On y vient petit à petit ! OK, c'est pas forcément évident à voir, mais on sait, on devine, plutôt, que Cal a eu un coup de coeur pour Mare depuis leur première rencontre. Il est le futur roi donc il ne peut pas se permettre de l'aimer ouvertement, surtout qu'en plus, par la suite, elle finit par devenir la promise de son frère cadet.....Et pourtant.....Et pourtant, ils s'embrassent un soir.....Et même si beaucoup de choses les opposent, je pressens que le 2ème tome permettra de développer plus concrètement cet aspect de l'histoire.....Et puis si le livre se nomme "Red Queen", cela veut bien signifier que Mare est destinée à être reine un jour, non ?...Ou peut-être pas...On verra bien dans le prochain tome ! 


"Si Cal a un sang argent, son coeur est aussi noir que les plaies de ses victimes. Quand ses yeux croisent les miens, je me détourne. Au lieu de me laisser troubler par sa chaleur et son étrange gentillesse, je convoque le souvenir du brasier. Cal est plus dangereux qu'eux tous réunis. Cal est plus dangereux qu'eux tous réunis".

Ce que je n'ai pas aimé dans ce livre :
1#-Le manque de crédibilité par rapport à  l'état d'esprit dans lequel se trouvent les Rouges : Je trouve franchement cela peu probable que des gens restent esclaves durant mille ans et qu'aucune révolte n'éclate, aucune résistance ne s'instaure dans l'ombre.....Et cette règle, comme quoi, si à 18 ans, la personne (fille ou garçon) n'a pas de travail sera enrôlé obligatoirement pour partir combattre au front, j'ai trouvé cela plutôt grotesque...Surtout le fait que Mare ne fait rien pour trouver du boulot, du coup ! Elle accepte l'idée de partir un jour à la guerre, comme son père ou ses trois frères l'ont fait avant elle....Par contre, quand son ami d'enfance, Kilorn, va devoir y aller à cause de la mort accidentelle de son patron et le fait que, du coup, il n'a plus de travail à 18 ans, cette fois-ci Mare remue ciel et terre pour sortir son ami de la merde...OK, c'est à cause de cet tragédie du destin que Mare va provoquer des réactions en chaîne qui vont la mener à rencontrer Cal, le prince Argent (sans savoir que c'est lui) mais quand même.....Son comportement m'a déconcertée.....


2#-Le problème d'anachronisme dans Red Queen : Je vous avoue qu'en lisant le livre avec les description de Piloris, le village natal de Mare, je me projetais des images des villages que l'on peut apercevoir dans des séries comme "Games of Thrones" (avec les rois, les guerres et les complots de familles de nobles etc...)....Et du coup, j'étais souvent déconcertée quand apparaissaient des objets totalement anachroniques à cet univers dans les descriptions de l'auteure tels que les écrans de télévision, les frigos ou autres caméras de surveillance......Cela me laisse un peu perplexe.....En même temps, je réagis avec mon expérience d'occidentale qui a toujours connu les conforts modernes, mais en réalité, dans les pays pauvres de notre planète, certaines personnes ne vivent-elles pas en aillons chez elles, à marcher pieds nus dans la boue sans eau courante et ne se rendent-elles pas quotidiennement dans des usines ultra-perfectionnées, entourés de produits chimiques de toutes sortes pour nous fabriquer, à nous, riches et puissants occidentaux, une multitude de T-shirts et autres produits bas de gamme que nous achèterons plus tard dans nos magasins à moins de 5 euros ?....Et oui....Si une gamine de 10 ans du Bangladesh pouvait lire ce livre, ne trouverait-elle pas des similitudes entre sa vie et celle de Mare, au début du livre (bon après, il faut pas rêver, à 10 ans là-bas, les gamins sont déjà à l'usine et c'est même pas sur que les filles aient l'occasion d'apprendre à lire....).

3#-Jamais d'union entre Rouges et Argents ? Je m'interroge également sur le fait que l'auteure semble suggérer qu'il n'y a jamais eu de "rapprochement" entre Rouges et Argents.....Selon moi, il semble impossible que l'expérience de Mare soit inédite et qu'aucun enfant, de "métis", n'ait pu naître d'une relation entre Rouge et Argent.....Même si la majorité des Argents considère les Rouges comme des sous-merdes, n'oublions pas que des Rouges travaillent au service des Argents dans leurs palais ou comme simple commerçants....Je m'étonne donc qu'aucune servante, par exemple, n'ait pas été abusée par son maître Argent et du coup, aurait pu donner naissance à un bâtard...Voilà, je m'interroge également sur la possibilité d'une union entre Cal et Mare, par exemple : Pourront-ils avoir des enfants ensemble, les bébés seront-ils viables, ne seront-ils pas stériles (comme pour les croisements entre certaines espèces animales, leurs rejetons sont généralement infertiles, comme les mules, par exemple)...J'ai l'impression que l'auteure n'a pas réfléchit à tout ça et il est dommage qu'elle n'ait pas pu être conseillée par son éditeur ou autres professionnels afin que son histoire ait un peu plus de crédibilité à ce sujet......Les choses sont différentes, par exemple, dans les livres sur des races extra-terrestres qui arrivent sur Terre et on se rend compte que les unions peuvent exister entre deux espèces....C'est inédit, c'est incroyable, mais ça reste "cohérent".....Mais dans Red Queen, les Rouges et les Argents sont tous des humains, par définition, ils ont toujours cohabiter ensemble depuis la nuit des temps...même si les Argents ont des pouvoirs spéciaux et que leur sang est gris.....OUI, je m'interroge vraiment sur la possibilité physiologique d'une union fertile entre Cal et Mare, si un jour ils construisent une vraie relation de couple et doivent avoir des enfants....Est-ce possible ?....Et surtout, si cela ne s'est jamais fait, pourquoi Cal semble avoir un intérêt certain pour Mare depuis leur 1ère rencontre ?....Si les Argents sont censés ne jamais avoir de relations avec des Rouges, il semble bizarre que le Prince des Argents en personne, lui en principe si respectueux des lois et des règles, puisse vouloir braver l'interdit.....J'espère que l'auteure arrivera à mieux développer toute cette question dans son prochain tome ! (je me turlupine peut-être un peu trop la tête, remarquez....Je crois que pour cette auteure, je vais lancer mon joker "TGCM" comme ça, pas trop d'explications à chercher...).



ATTENTION ZONE SPOILER (passez en surbrillance avec le mulot pour voir le texte)
-Encore un comportement bizarre de la part des Rouges que je n'arrive pas à m'expliquer, notamment les Rebelles de le Garde Rouge : Il prennent pour allier le prince Maven....Franchement, je n'ai pas compris comment ils ont pu lui accorder aussi facilement leur confiance....C'était évident qu'il les trahirait un jour ! Ce type a pour mère une reine cruelle qui ne rêve que de le voir prendre le trône à la place de son père et de son frère aîné.....Forcement que cela semblait trop beau pour être vrai que le petit prince allait comme par hasard se retourner contre son pouvoir, son royaume pour aider une bande de petits rebelles rouges qu'il a toujours considéré comme ses inférieurs ! Vous croyez qu'un mec pété de tunes qui a toujours vécu dans l'opulence serait prêt à y renoncer pour aider les ennemis de sa "race" ?!!!!!....Parfois, la naïveté des rouges (Mare, Farley, Kilorn et compagnie), pour ne pas dire la connerie, m'a vraiment scotchée sur place !

-Le baiser entre Cal et Mare : ou plus exactement ce qui se passe après ce baiser....Rien....Oui c'est ça, il  ne se passe rien d'autre car l'auteure passe directement au lendemain....Pas de réaction à chaud entre les deux personnages quand leurs lèvres se séparent....Pourtant, Mare est quand même la supposée future épouse du frère de Cal ! Et lui aussi, il a une fiancée (même si celle-ci lui a été imposée et est une vraie garce...)....J'aurais aimé que Victoria Aveyard ne cède pas aussi facilement à "passer à la scène suivante" sans aucune explication.....Je sais pas moi, un dialogue du style "pardonne-moi, je ne sais pas ce qui m'a pris de t'embrasser, nous n'avons pas le droit etc", je n'aurais pas été contre......Du coup, ça me laisse une impression bizarre.....L'auteure néglige un peu trop la partie "romantique" de son histoire ! Déjà qu'elle est très minime dans ce 1er tome alors c'est dommage qu'elle la bâcle, en plus de ça ! Je suis déçue sur ce point et j'espère que ce sera mieux dans le 2ème tome à ce niveau là ! 

FIN ZONE SPOILER

Quelques citations du livre :
"Aussi rouge que l'aube..., a-t-il écrit. Les mots se détachent sous mes yeux, visibles comme le nez au milieu de la figure. Les propos que Farley a tenus face à la caméra, le cri de ralliement de la Garde écarlate, sous la plume de mon frère (...). Les mots se répètent en échos dans ma tête. Ce n'est pas la voix de Farley que j'entends, c'est celle de mon frère. Notre armé se lèvera, aussi rouge que l'aube. Shade était au courant, je ne sais pas comment".

"-Et sois un peu plus prudente lors de tes séances d'entraînement. Le sang rouge est si difficile à nettoyer. Le souvenir de Shade jaillit à mon esprit, et je cingle : 

-Vous êtes bien placée pour en parler. Vous avez beau vous efforcer de le cacher, il est partout sur vos mains". Elle écarquille les yeux, décontenancée par mon coup d'éclat".

"-Je sais que tu as des raisons de...de leur témoigner de la sympathie, mais leurs méthodes ne peuvent pas...
-Vous êtes seuls responsables de leurs méthodes ! Vous nous forcez à travailler, à saigner, nous mourons à cause de vous, de vos guerres, de vos usines, pour vous garantir de petits conforts que vous ne remarquez même pas. Tout ça parce que nous sommes différents ! Comment pouvez-vous vivre dans l'illusion que nous l'accepterons indéfiniment ?"

Petit clin d'oeil à la couverture du livre :
"Une galerie d'art, je me félicite d'être à l'abri des regards jusqu'à ce que je découvre les tableaux. L'artiste, un Argent, s'est servi de deux couleurs - argent et rouge, bien sûr - qu'il a déclinées en une série qui me soulève le coeur. Chaque toile est pire que la précédente, chaque coup de pinceau dépeint la puissance argent et la faiblesse rouge. La dernière représente une silhouette, dans les tons gris et argent, qui évoque une sorte de fantôme. De la couronne qui le coiffe d'écoule un sang écarlate. Je dois me retenir de me cogner la tête contre un mur".

En conclusion, j'ai vraiment adoré RED QUEEN et c'est un coup de coeur pour moi car il m'a tenue éveillée une bonne partie de la nuit tellement son suspens était énorme ! Certes, il y a quelques failles dans ce livre, que l'on peut mettre sur le compte du manque d'expérience de la jeune auteure américaine dont c'est la 1ère oeuvre, pourtant, malgré certains détails un peu incohérents et qui arrivent bien à propos au cours de l'histoire, on ne peut qu'être happé dans les aventures de Mare et de ses amis (et ennemis). Le fait que ce soit elle qui raconte son histoire à la 1ère personne du singulier nous permet de suivre ses pensées et du coup, de passer rapidement comme elle sur les questions de doute car Mare doute rarement, elle fonce plutôt dans le tas.....Ses désillusions n'en sont évidemment que plus grandes (pour notre plus grand bonheur de lecteur...). Dans ce livre, j'ai vraiment l'impression d'être dans la tête d'une fille de 17 ans par la naïveté de ses réflexions, sa trop grande crédulité vis à vis des autres et parfois sa trop grande confiance en soi.....Ce livre est vraiment super méga giga fun (comme je l'aurais dit à l'époque de mes propres 17 ans), et évidemment, il me tarde de lire le second tome qui devrait être encore meilleur car cette fois-ci, il n'y a plus de faux semblants et de dissimulations, tous les personnages ont enfin retiré leur masque (du moins, je le pense, mais on n'est pas à l'abris d'une énième trahison...). J'attends avec impatience la suite des aventures de Mare Barrow, la petite Rouge qui deviendra peut-être reine un jour.....Vivement 2016 pour le 2ème tome !

Et pour finir, voici une petite bande annonce du livre trouvée sur Youtube qui résume plutôt bien les grandes étapes de ce tome :




Ma note : 19/20


Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut-être aussi :
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire