samedi 28 mai 2016

LES OMBRES DE LA NUIT - Tome 5 : Amour démoniaque

Kresley Cole
Les éditions J'ai lu (2011)
Sortie originale 2008
408 pages


Synopsis :
Le démon Cadeon Woede est prêt à tout pour expier la faute qui le hante depuis toujours. Mais Holly Ashwin, la clé de se rédemption, pourrait, elle aussi, la hanter à jamais si elle subit le terrible sort qu'il lui réserve. Élevée comme une humaine, la jeune femme ignore que certains mythes sont bien réels quand son chemin croise celui de ce démon brutal qui la protège pourtant comme la prunelle de ses yeux. A son côté, elle va découvrir ses propres pouvoirs et faire l'expérience d'une sensualité à laquelle renoncer devient vite impossible. Or, dans ce monde-là aussi, passion rime parfois avec trahison..

"-J'avais oublié la petite féministe qui couve en toi.
-C'est vrai qu'à côté d'un énorme macho comme vous, tout le monde est féministe".

Alors….Comment dirais-je…..Hum, si vous avez lu ma chronique du tome 4 dans la partie spoilers, je m’étais un peu « enflammée » à l’encontre du démon Cadeon. En cause, il y a sa personnalité qui est très complexe et certes, il pourrait être aisé de lui trouver des excuses ou des circonstances atténuantes face à certains de ses agissement mais voilà, je reste sur mes positions : je n’aime pas ce personnage ! Point barre ! Et même si l’histoire a été très plaisante à lire, grâce au talent de conteuse de l’auteure américaine Kresley Cole, vu que Cadeon est à l’antipode de mes goûts en matière de personnage masculin cela me pose un gros problème du point de vue objectivité….Donc, vous ne m’en voudrez pas si je bave beaucoup sur Cadeon dans ma chronique…..

Cela dit, je ne peux nier que j’ai toujours pris autant de plaisir à me replonger dans le monde sensuel et un peu fou du Mythos ! Heureusement que Kresley Cole a réussi à trouver une petite mignonne très intelligente, qui n’a pas sa langue dans sa poche pour contrer les réflexions souvent machistes de Cadeon…..Il faut dire que Holly,( puisque c’est d’elle dont je parle, bien évidemment), avant de basculer dans le monde du Mythos vivait une petite vie « tranquille » de prof de maths alors elle a l’habitude de traiter avec des « sales gosses »….Car oui, malgré son âge canonique de démon, Cadeon est un sale gosse ! (ça y est, je commence les hostilités !).



Ce que j’ai aimé dans ce livre :
1#-Le Road trip : Encore une fois, Kresley Cole nous transporte dans un nouvel environnement avec des personnages aux personnalités totalement inédites par rapport aux précédents tomes. L’idée de la virée en voiture pour traverser les espaces immenses et sauvages des Etats-Unis à la recherche de check-points est très intéressante. Les étapes dans les motels le sont tout aussi, d’ailleurs….Du coup, je ne me suis pas ennuyée un seul instant.

2#-L’humour : En effet, ce tome-ci est pour le moment le plus drôle que j’ai pu lire de la saga Les ombres de la nuit. C’est sans doute dû au fait que Cadeon est très macho et un peu cabot alors que Holly est une femme moderne et indépendante…..Et comme elle est très intelligente, elle ne se laisse pas faire et répond toujours du tac-au-tac aux réflexions de Cadeon. J’ai également beaucoup apprécié les références à notre culture populaire moderne comme Madonna ou la fuite d’OJ Simpson (que les gens de 20 ans ne peuvent pas connaaaîîîtreeuuuh). Mais moi, j’étais ado à l’époque de cette affaire (1994) et j’avais été impressionnée par la course poursuite et le procès qui en avait découlé….

"-Vous me prenez pour une petite fille modèle qui croit tout faire mieux que les autres.
-J'allais dire une emmerdeuse coincée donneuse de leçons, mais bon. Il u a un côté vertueux dans 'petite fille modèle' qui te convient bien. Surtout après ce que Nix m'a dit sur toi ce soir.
-Qu'a-t-elle dit ? 
-Que tu étais pure, à tous points de vue. J'avais compris que tu étais vierge, ça oui, mais...
-Comment ? Elle ne tenait pas particulièrement à ce que ce soit un secret, mais elle ne pensait pas non plus que cela se voyait à ce point.
-C'est écrit partout sur toi. Pour des mâles dans mon genre, c'est comme un phare qui brille au loin".

"Soit dit en passant, les mâles du Mythos ont une bien plus haute opinion des femmes que les humains.
-Pff ! J'ai du mal à croire que des hommes nés au Moyen Age croient plus en l'égalité des sexes qu'un homme élevé à l'époque de Madonna.
-Le Mythos abrite les Valkyries, les Furies, les sorcières et les sirènes. Su tu méprises les femmes, t'as vite fait de te retrouver les valseuses clouées au mur".

"Non, ce Ford Bronco blanc est parfait...
-Oh non, je vous en prie...O.J. a appelé, il voudrait récupérer sa voiture.
-Tu  n'es pas assez vieille pour avoir vu cette course-poursuite à la télé....A moins, que...Tu l'as regardé sur YouTube ?
-J'avais déjà douze ans, Mathusalem !"

"-Vous...vous vous êtes touché !
-Je suis un démon. Ces choses-là sont naturelles, y a pas à avoir honte. Elle était horrifiée.
-Mais vous ne devriez pas....il ne faut...c'est....
-Et tu veux que je fasse quoi ? Tu es une fille séduisante, et tu es là, à côté de moi, sans culotte. Pour ne pas te mettre mal à l'aise, il faudrait que j'empêche le sang de circuler dans ma...-Ne dites rien ! Je comprends le problème".

3#-Un couple aux personnalités totalement opposées : C’est la marque de fabrique de l’auteure, de mettre ensemble à chaque fois des êtres que tout oppose mais cette fois-ci, j’ai trouvé assez gonflé de sa part de réunir un démon, Cadeon, un « j’en-foutiste », dragueur, égocentrique et bordélique avec Holly, une petite humaine (qui se transforme peu à peu en valkyrie, il est vrai, on ne peut le nier…), hyper sérieuse, prof à lunettes et bourrée de TOC, notamment celui de ne manger que des aliments qui n’ont pas été manipulés par d’autres mains (heureusement que les bananes et les brioches pitch existent en ce bas monde….). Alors après, me direz-vous, comment ce couple va finir par cohabiter dans le temps, grand mystère ! Il va vraiment falloir que chacun y mette du sien, surtout que comme ce sont des créatures supposées être immortelles, la cohabitation va être très très longue…..J’avoue qu’en terminant mon livre, je suis restée perplexe sur ce couple ! Autant, dans les autres tomes, les couples semblaient bien s’harmoniser, autant celui-ci….Je ne sais pas…..Bon après, le fait que je n’aime pas Cadeon joue sans doute sur mon ressenti et pour rien au monde je ne voudrais être à la place de Holly et vivre avec un mec comme ça ! (et pour ceux qui se posent la question, il me reste encore plein de salive en stock pour continuer à cracher sur lui sur le restant de ma chronique…).



4#-Le caractère de Holly : Si je n’ai pas aimé Cadeon (sans blague ? Vous n’aviez pas remarqué ?!), j’ai par contre adoré la personnalité de la jolie Holly ! En effet, sous ses allures de prof de math coincée avec petite jupe et chemisier strict (et sous-vêtements de grand-mère, dois-je le préciser ?), notre héroïne cache une puissante valkyrie en devenir, une guerrière qui aime la baston (comme les filles de son espèce) ainsi que l’amour violent et agressif (il faut dire aussi qu’elle a du sang de furie dans les veines, pour ne rien arranger….). Du coup, encore en tant qu’humaine, quand elle a commencé à avoir des petits copains au lycée, elle s’est vite rendue compte qu’elle ne tournait pas rond (elle a complétement effrayé à son petit premier copain qui s’est demandé sur quel genre de dingue il était tombé….Par la suite, on peut comprendre que sa réputation ait été complètement fichue au lycée, vous vous en doutez bien ….) et donc face à cette cuisante humiliation, qui s’est répétée à chaque fois que la jeune femme a essayé d’avoir une relation charnelle avec un garçon, elle a donc décidé de rester vierge le plus tard possible afin de ne pas blesser son partenaire lors d’un moment de passion et d’égarement…..Du coup, son astuce pour se «canaliser » a été de se trouver un petit copain « matheux » (et ennuyeux) comme elle, qui se contente parfaitement de ne lui tenir que la main depuis plusieurs années qu’ils sont « en couple » (vui vui vui….On se doute dès le début que le mec est un peu louche…Ce n’est pas un spoiler tellement ça saute aux yeux)…..Et pour son « confort personnel », Holly fait un maximum de longueurs à la piscine pour « décharger sa tension sexuelle »….Voilà comment nous est décrite Holly au début du récit. Alors, évidemment, elle va changer et évoluer au cours de ses péripéties aux côtés de Cadeon mais ce qui est remarquable, c’est qu’elle garde toujours ce pied dans la « réalité » du monde des humains et d’ailleurs, comme elle est sur le point de faire des trouvailles très importantes dans le domaine informatique, elle n’est pas prête de lâcher son boulot…..Heureusement, malgré tous ses défauts, Cadeon admire la très grande intelligence de Holly…..Et de toute manière, vu que c’est une jeune Valkyrie, il est fort à parier qu’elle ne serait de toute manière pas soumise aux décisions de son démon d’âme sœur ! Girl Power !!!

"Elle qui n'avait jamais couché avec un homme  par peur de perdre le contrôle d'elle-même et de blesser l'autre était désormais face à un être à qui elle ne pouvait pas faire de mal....La conclusion logique ne tarda pas à lui apparaître. Techniquement, ce démon concupiscent était donc un partenaire sexuel potentiel pour elle".

"-Comment s'appelle votre royaume ? 
-Rothkalina. Quand il prononçait ce nom, son accent était plus marqué, comme si mentionner le berceau de ses origines l'émouvait.
-Comment s'y rend-t-on ? 
-Le portail le plus accessible se trouve en Afrique du Sud. Ce qui expliquait son acccent.
-Ca ressemble à quoi ? A un univers bis ? Ou bien est-ce que le ciel est violet et le soleil vert ?
-Non. Rothkalina ressemble beaucoup à la côte ouest des Etats-Unis. Holly se sentit un peu stupide d'avoir laissé divaguer ainsi son imagination.
-Oh. Elle se tut un instant, puis reprit : -Mais si Omort est un sorcier, qu'a-t-il à faire d'un royaume de démons ? Pas bête la poulette, pensa Cade. Les gens lui posaient rarement cette question, alors que pour lui, c'était clle qui aurait dû lui venir naturellement à l'esprit. -La terre est fertile, répondit-il. Et le royaume se trouve dans une région stratégique. En réalité, Omort se moquait du royaume et ne le gardait que parce qu'il le pouvait. Celui qui contrôle Tornin contrôle le royaume. Omort voulait ce qui se trouvait au coeur du château. Longtemps, bien longtemps avant que l'on ne songe à écrire l'histoire, Tornin avait été bâti autour du légendaire Puits des âmes, pour protéger cette source de pouvoirs magiques contre les sorciers comme Omort. Et les démons furie avaient été envoyés à Tornin pour protéger la place forte. Mais on ne leur avait jamais fit exactement ce que le Puits des âmes...faisait".

Attention zone Spoilers ! Cliquez sur le mulot et passez le texte en surbrillance ! 
"L'estomac de Holly se serra. -De quoi parles-tu ?
-Tu sais que Scott était à la conférence, en Californie, n'est-ce pas ?
-Oui, ça s'est décidé à la dernière minute. Scott était le petit ami de Mei. Mathématicien renommé, c'était aussi quelqu'un de bien à tous points de vue. -Il m'a appelée ce matin, et ce qu'il m'a appris m'a vraiment énervée....-Dis-moi, Mei. Je t'écoute. A l'autre bout du fil, il y eut une longue inspiration, puis Mei lâcha : -Tim te pique tes travaux et les fait passer pour les siens".

5#-Amour interdit : Encore un truc qui foire chez Cadeon (c’est le karma, ma pov’dame !), en effet, notre pauvre démon n’a vraiment jamais eu de chance ! (et vu qu’il vit comme un mercenaire, il a tendance à se compliquer la vie et faire toujours les mauvais choix…c’est un cercle vicieux qui ne prend jamais fin….). Ce qui est étonnant, c’est qu’on avait appris dans le tome 3 (quand Rydstrom et Cadeon ont été introduits dans la saga, en tant qu’alliés de la sorcière Mariteka lors de la quête du talisman) que Holly avait déjà croisé Cadeon quelques mois auparavant…..Et le démon, face à elle, avait perdu totalement ses moyens quand il avait réalisé qu’elle était sans doute son âme sœur….Hors, le gros binz, c’est que les démons furies ne peuvent savoir réellement si la femelle est bien la leur que en « l’essayant » sexuellement….Mais le problème c’est que lorsque ces démons mâles « démontent » leur femelle la première fois, bah c’est assez violent (je parle vulgairement mais comme Cadeon est un démon vulgaire, après tout, je me lâche !)….Si c’est fait avec une immortelle du Mythos, ça va….Même si ça fait un peu mal….Mais avec une humaine : NO WAY ! Elle n’y résistera jamais ! Du coup, notre petit Cadeon chéri est obligé de la mâter à distance comme l’infâme petit voyeur vicieux qu’il est….Durant des mois !....Et on apprend, en plus, par-dessus le marché, dans ce tome 5 que Holly a été choisie pour être « la Porteuse », c'est-à-dire une femelle du Mythos qui va porter l’héritier du mal ou du bien (selon le géniteur)…..Pas de chance pour elle ! Non, franchement, Kresley Cole a été vraiment cruelle avec Cadeon (même s’il le mérite par moments, vu son comportement). 
Attention zone spoilers –cliquez sur le mulot et passez en surbrillance sur le texte : J’ai trouvé inadmissible qu’il mente à Holly et qu’il la conduise au sorcier maléfique en échange d’une épée…..Je ne comprends pas qu’après cette horrible trahison, elle lui ait pardonné (encore que, le livre se termine sur des non-dits, sur des choses malsaines…..tsss tsss tss….Il y a vraiment quelque chose qui m’a gêné dans « Amour démoniaque »….Bref…..Et le fait qu’il ait faillit  tué Néomi dans le tome précédent et qu’il n’a même pas cherché à s’excuser auprès de Conrad, cela m’a totalement mise hors de moi ! Dans la mesure où ce couple est mon préféré de la saga – pour le moment - vu que je n’ai pas encore tout lu – j’avais quand même de gros à priori envers Cadeon depuis la fin du tome 4 et la manière dont il s’est ensuite comporté avec Holly dans ce tome là, ça a été le coup de grâce !!!….J’ai du mal à comprendre que l’on puisse apprécier ce genre de personnage fourbe, manipulateur et à la limite stupide…Car il faut vraiment être con pour laisser une fille face à Groot, un sorcier maléfique qui a des supers pouvoirs….Comme si ce mec n’avait pas prévu que Cadeon avait prévu de la lui mettre à l’envers ! Pffff !….Heureusement que Holly est une battante, une guerrière et qu’elle a pu se débrouiller toute seule (la proie qui devient prédatrice avec les affreux Wendigos, c’était magnifique ! Certainement l’un de mes passages préférés du livre !)…..Et franchement, Cadeon mérite le beau doigt d’honneur qu’elle lui a fait quand elle est repartie en hélicoptère avec ses « copines » Valkyries…..

"Ils avaient eu une piste, celle d'un vampire qui connaissait un moyen de tuer le sorcier. Mais, pour épargner une mort certaine à cette sangsue, Cade avait accidentellement tué sa promise, une jeune humaine prénommée Néomi. Intact, le souvenir de son épée traversant le corps de Néomi resurgit soudain dans son esprit...Il l'en écarta aussitôt. Cade était très très fort pour ignorer la réalité quand elle ne lui plaisait pas. Même s'ils avaient capturé le vampire pour le torturer et obtenir de lui l'information tant désirée, ils n'auraient rien pu lui infliger de pire que la mort de sa femme. Alors, cette piste s'était éteinte. A cause de Cade, une nouvelle fois".

"Pourquoi vous appelle-t-on des démons furie ?
-Nous...cédons à la fureur quand nous devenons démoniaques. Je parle de fureur incontrôlée, dévastatrice.
-Démoniaques ? Comme ce soir, quand vous vous êtes battu ? 
-Euh...oui, par exemple. Mais là, c'était juste un petit aperçu. Lorsque la transformation totale s'opérait, sa peau prenait une couleur foncée, tirant sur le rouge ; son corps grandissait, s'allongeait ; ses crocs poussaient ; ses cornes devenaient plus pointues et atteignaient leur taille maximale. Dans cet état, il pouvait faire jaillir de la pointe de ses cornes une toxine capable de paralyser temporairement n'importe quel être, même immortel. Elle déglutit, un peu mal à l'aise. 
-Et....ça vous arrive souvent ?
-Il est extrêmement rare de se transformer complètement. Cela n'arrive que lorsque la vie du démon ou celle d'un membre de sa famille est en danger.Ou quand il s'accouple avec sa femelle pour la première fois.
-Pourquoi le Mythos est-il ignoré des humains ?
-Quand on regarde un peu l'histoire, chaque fois qu'une faction a fait son coming out, elle a été massacrée.
-Vous avez des exemples ? 
-Pendant des millénaires, les sorcières ont joué le jeu, jusqu'à la grande vague de condamnations au bûcher. Et tous ces gens qui ont été tués parce qu'on les disaient possédés par le démon....C'était des démons.
-Mais comment faites-vous tous pour que les humains ne devinent pas votre existence ?
-C'est plus facile que tu ne le crois. D'une manière générale, on ne fréquente que les villes les plus folles, les endroits où l'on fait la fête. La plupart des humains pensent que tout ce qui est un peu 'limite' est une posture ou, de plus en plus aujourd'hui, un tournage pour la caméra cachée. Mais chaque légende que tu connais est un exemple du moment où des créatures du Mythos ont pris corps". 

6#-Un approfondissement de la relation entre Rydstrom et Cadeon : Depuis l’introduction des deux frangins démons dans le tome 3, j’avais bien compris que leur relation était un peu spéciale. Une sorte d’amour-haine, mêlée de déception et de sens du devoir les réunit. Rydstrom, le frère ainé, est censé être le roi des démons furies. Il a perdu son trône, au profit d’un sorcier maléfique il y a maintenant plusieurs siècles « à cause » de Cadeon, son jeune frère qui n’était pas au château pendant son absence pour le défendre….Résumé comme ça, cela a l’air assez simple et on peut se dire que toute la faute en revient à Cadeon, le frère « j’en-foutiste » qui foire tout ce qu’il fait….Mais en fait, dans ce tome, nous comprenons pourquoi il n’était pas dans le château….Et finalement, c’est le seul moment où j’ai éprouvé de la compassion pour ce démon…..A la limite, je trouve vraiment dégueulasse de la part de Rydstrom d’en vouloir autant à son frère et de lui faire porter une telle culpabilité sur ses épaules…..Du coup, lorsque l’on apprend en même temps qu’eux que le demi-frère du sorcier qui a pris son trône a une arme qui peut les aider mais qu’en échange, il lui faut « la Porteuse » qui n’est autre que Holly, j’en ai carrément voulu à Rydstrom de n’avoir pas plus d’indulgence pour son frangin et de le forcer à sacrifier l’amour de sa vie – Car Rydstrom était présent lorsque Cadeon a rencontré Holly pour la première et ressenti que c’était elle, la seule femme qui comblera son cœur…..Mais comme Rydstrom est obsédé par le fait de retrouver son trône, bah Cadeon va devoir choisir entre son frère ou la femme qu’il aime…..Comme Rydstrom avait été décrit comme le frère le plus honnête, le plus droit, le plus juste de la fratrie (et Cadeon comme le bon à rien), il est aussi intéressant de voir que tout n’est pas si blanc ni si noir et qu’il existe au moins cinquante nuances de gris pour notre cher Rydstrom (le coquin !!!! Mais chut, le développement de sa romance « particulière » sera fait dans le 6ème tome !)….



"Rydstrom était un être profondément sensé, connu pour son sang-froid. C'était un des rares démons furie à ne jamais se mettre en colère. Sauf contre Cade, qui savait mieux que personne comment le provoquer. En retour, Rydstrom était très dur avec lui. Trop dur, au dire de certains".

"Oh non, tu ne veux pas que je laisse tomber, crois-moi, dit-il en langue démon. J'ai la Valkyrie.
-Quoi ? Comment est-ce possible ? Nous ne savions même pas qui c'était !
-C'est ma femelle. Savais-tu que c'était elle, notre cible ?
-Impossible. Holly Ashwin est humaine.
-Plus maintenant.
-Tu es sûr ? Tu es certain que c'est la Porteuse ?
-Le bâtiment que tu m'as décrit tout à l'heure, c'est l'endroit où elle enseigne les maths. Et elle avait déjà été enlevée par l'ordre des Demonaeus. On vient de leur échapper. Il y avait des vampires en lice, aussi. Ils veulent la tuer. Rydstrom poussa un long soupir.
-J'ignorais que la Porteuse serait ta promise. Mais le fait est que...cela ne change rien. Nous n'avons pas d'autre solution. Comme Cade ne disait rien, il reprit : - La semaine dernière, Nix t'a demandé si tu étais prêt à renoncer à ta promise pour récupérer le royaume. Tu as répondu oui. C'était un mensonge ? -Je ferai ce que j'ai à faire. -Si nous ne tuons pas Omort, nous perdons Rothkalina pour toujours. - Je sais ! aboya Cade. J'ai eu neuf siècles pour me fourrer ça dans le crâne".

"Je ne suis pas un lâche. Ce n'était pas ma vie. Je vous connais à peine, toi et ta famille. 
-Quelle importance ? Il était de ton devoir de venir au château. Sans toi, il n'y avait plus personne pour le défendre. Omort en a profité et a lancé sa révolte, qui s'est répandue dans tout le pays. Il a pris le contrôle de Tornin et porte désormais ma couronne.
-Je n'ai pas perdu ta couronne sur une unique décision. Ce n'est pas aussi simple que tu sembles le croire, répliqua Cadeon, même s'il soupçonnait le contraire;
-Si ça l'est. Le cours des événements peut changer sur un mot, un geste, et même sur l'absence d'un chef dans la place forte d'un royaume. Si Rydstrom avait raison, alors la vraie famille de Cadeon n'aurait pas perdu la vie.
-Laisse-moi t'expliquer ceci, reprit Rydstrom d'un ton sec. Un roi sans descendance part défendre son royaume contre une attaque surprise, et le seul héritier de la couronne, le dernier mâle de la lignée, refuse d'assumer ses responsabilités. Nous n'aurions pas pu manifester notre vulnérabilité plus clairement".

7#-Le grand huit des émotions : Même si je déteste être ainsi malmenée dans ma lecture avec des personnages qui se trahissent et qui se déçoivent, je pense que cela était néanmoins nécessaire pour la construction de cette saga. Cela dit, Nix, Cadeon et Rydstrom ont montré des facettes d’eux que je n’ai pas toujours apprécié et je me demande comment la jolie Holly arrive finalement à leur pardonner….Je mets ces émotions négatives dans les trucs que j’ai aimé dans ce livre parce que bon, bah, il fallait sans doute que Holly souffre affreusement (moralement, je veux dire….Même si elle a aussi morflé physiquement) pour qu’enfin, elle devienne une véritable valkyrie et que ses actes de bravoure soient inscrits dans les livres du Mythos comme le dit si bien Nix…..Ce qui est vraiment intéressant dans ce tome c’est que nous suivons une héroïne qui est une humaine au départ (avec certes, beaucoup de manies bizarres) mais qui a aussi une vie bien remplie – tout comme son cerveau au fort QI……La voir se faire malmener et choisir finalement de devenir un valkyrie a été un fort moment de lecture pour moi (car elle pensait qu’elle avait le choix, la pauvre petite ! Gredin de Cadeon qui lui a fait croire le contraire….Grrrrr !)…..

8#-les mystères du Mythos expliqués à Holly (et à nous, par la même occasion !). Puisque Holly est d’abord une humaine ordinaire, qui se retrouve catapultée sans préparation dans le monde du Mythos, il est intéressant de voir comme un démon – ici, Cadeon – explique sa définition du Mythos à une humaine (et donc, à nous aussi, lecteurs, puisque, à prori, vous êtes aussi des humains ?...).

"-Qu...qu'est-ce qui m'arrive ?
-Tu sais, toutes ces créatures dont tu pensais qu'elles n'étaient que mythiques ? Elle hocha la tête.
-Et bien, elles ne le sont pas. Et tu es en train de quitter la sphère des humains pour devenir immortelle. Ce qui signifiait pour Cade que, désormais, il pouvait envisager de la faire sienne. Mais tu es aussi devenue ma cible - la Porteuse. Le moyen de payer l'épée qui tuera notre ennemi. Holly était la monnaie d'échange qui lui permettrait de reprendre possession de la couronne de son frère, perdue neuf cents ans plus tôt, et de mettre un terme à l'infatigable quête qui était devenue son unique raison de vivre. Jamais il n'avait été aussi près de réussir....Pour cela, il lui fallait gagner la confiance de la compagne qu'il attendait depuis toujours, puis la trahir".

9#-Un avant-goût de ce qui va se passer dans le tome 6 : Comme pour les tomes 2 et 3, les tomes 5 et 6 s’entrecroisent….Du coup, nous avons quelques passages bien succulents qui concernent Rydstrom et qui donnent l’eau à la bouche de ce qui va se passer entre lui et la sorcière maléfique Sabine….C’est chaud, très très chaud !

"-Elle est à moi, souffla Rydstrom. Je lui ferai ce que je veux. Elle ne subira rien qui ne m'ait déjà été infligé. Il serra les poings.
-Hé ! Garde tes coups, frérot ! Chacun sa merde, hein ? Sabine l'avait donc à ce point martyrisé que le noble et grand Rydstrom en était réduit à ça ? 
-Quand j'en aurai fini avec elle, je t'appelerai. Rydstrom referma la porte sur ces mots. Pendant un long moment, Cadeon resta là, à fixer le battant. Puis il tourna les talons et descendit les marches du perron.
-Putain de merde, fit-il à mi-voix. Cela voudrait-il dire que je ne suis plus le méchant frère ?".

"Une robe de soirée en soie bleue pâle habillait ses courbes généreuses, révélant la pointe durcie de ses seins. Rydstrom se passa une main sur le visage. Il avait mille cinq cent ans. Avait-il déjà été aussi irrésistiblement et aussi vite attiré par une femme ? Elle s'éloigna d'un pas léger".

"Il avait des responsabilités. Mais je n'ai pas eu de femme depuis si longtemps. Il retint son souffle lorsqu'elle leva les mains vers ses cornes, les agrippa fermement et tira dessus.
-Embrasse-moi, démon. Quand une femelle prenait un démon par les cornes....Rydstrom frissonna. Une puissant vague de chaleur le parcourut. Il baissa la tête, leurs lèvres se rencontrèrent, et une vague de désir l'ébranla. il sentait un lieu entre eux. Peut-être même LE lien".



Pour conclure, même si ce tome est finalement celui que j’ai le moins apprécié (pour le moment ?) dans la saga des Ombres de la nuit, notamment à cause de la personnalité du héros, Cadeon, qui m’a exaspérée au plus haut point tout le long du livre, je dois quand même admettre que l’auteure américaine Kresley Cole mène sacrément bien sa barque et je n’ai qu’une envie : continuer à lire les prochains tomes ! Le tome 6 sera consacré au frère de Cadeon, Rydstrom, le roi déchu des Démons Furies et d’après les quelques passages qui le concernent dans Amour démoniaque, cela augure de très bons moments de lecture à venir ! Je terminerai mon avis en disant que j’ai vraiment beaucoup aimé la personnalité de Holly, qui ne s’est jamais laissée faire un seul instant face à Cadeon, ce qui en a résulté des dialogues plutôt piquants et bourrés de cynisme ! N’oubliez pas : Girl Power !

Ma note : 17/20

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

  

1 commentaire: