vendredi 27 mai 2016

UNE NUANCE DE VAMPIRE - Tome 2 : Une nuance de sang

Bella Forrest
Auto-édition (2016)
Sortie originale 2013
280 pages

Synopsis :
Lorsque Sofia Claremont a été enlevée sur une île sans soleil, non répertoriée sur aucune carte et gouvernée par le clan le plus puissant de vampires de la planète, elle a cru qu'elle serait à jamais prisonnière de son obscur souverain, Derek Novak. Maintenant, après des mois de survie à une nuit sans fin, le soleil du matin pourrait bientôt briller à nouveau pour Sofia. Quelque chose a possédé le cœur de Derek et il lui offre un cadeau qu’aucun esclave humain n'a jamais reçu dans l'histoire de son île maudite: l’évasion. Lycée, promo et une chance de reprendre sa vie en cours l’attendent. Mais sera-t-elle capable d'oublier les horreurs qui volent son sommeil loin dans la nuit? ... Et les sentiments qui la hantent pour ce prince des ténèbres tourmenté ?

"Réalisant soudain l'importance qu'elle avait à mes yeux, je n'ai pas pu m'empêcher de lui exprimer mon désir. C'était égoïste de ma part, je le savais, mais les mots ont fusé de ma bouche. 'Sofia, reste'. Moi, prince de l'Ombre, la suppliant, elle -ma soit-disant esclave -de ne pas me laisser. Je savais sans l'ombre d'un doute qu'après son départ, je replongerais dans la noirceur qui avait pris le contrôle de mon existence cinq siècles plus tôt, lorsque mon propre père m'avait transformé en monstre".

Et bien, je viens de terminer le 2ème tome d’Une nuance de vampire et je dois dire que je suis encore chamboulée par ma lecture ! Alors évidemment nous sommes typiquement dans le genre de romance fantastique young adult, avec des héros qui ne sont encore des adolescents (ou qui en ont l’apparence, en ce qui concerne les vampires), et du coup, si vous voulez un peu de scènes olé olé, passez votre chemin…Car ce n'est pas du tout le style littéraire de l'auteure ! Par contre, pour ce qui est du suspens, des retournements de situations, des révélations à la WTF, je vous le dis haut et fort, ce tome 2 est parfait pour cela !



L’histoire imaginée par l’auteure américaine Bella Forrest est prenante et efficace. J’ai été happée dans le récit qui est narré alternativement des points de vue de Sofia et de Derek, mais l’auteure nous offre aussi les pensées de Ben, le meilleur ami de Sofia, ainsi que celles de Lucas, le frangin de Derek. C’est très plaisant car nous sommes pris dans les confidences de certains, et j’ai vraiment été captivée par Une nuance de sang jusque à la dernière ligne, oui, jusqu'à la dernier ligne ! Et cela ne me donne qu’une envie : Lire la suite très vite !

"Je ne savais pas exactement quoi ni pourquoi, mais quelque chose avait changé entre Ben et moi. Notre relation n'était plus la même. J'en ai déduit que c'était ma faute, alors j'ai tenté de chasser le vampire de mon esprit. En réalité, Derek était entré dans mon coeur au moment où j'avais cessé d'être amoureuse de Ben".


Ce que j'ai aimé dans ce livre :
1#-Une intrigue qui s’étoffe et qui fait de ce livre un vrai page-turner : Si le 1er tome posait les bases de l’histoire, avec la rencontre des personnages principaux, notamment celle de Sofia et de Derek, nous en apprenons un peu plus dans cette suite, avec des révélations qui m’ont vraiment mise sur le cul ! Je n’ai pas pu m’empêcher de m’exclamer à haute voix pendant ma lecture tellement ma surprise a été grande et que je ne m’attendais pas du tout à ces révélations. Franchement, j’ai vraiment trop hâte de lire le 3ème tome car l’auteure, Bella Forrest, nous annonce du lourd !
Attention, zone spoilers ! Cliquez sur le mulot et passez le texte en surbrillance !
Les deux plus grosses révélations, c’est bien entendu de découvrir que le père de Sofia est le chef des chasseurs humains et que sa mère est devenue une vampire, compagne de Borys Maslen, un vampire d’un clan ennemi de Derek qui avait déjà eu des contentieux avec lui…..Du coup, j’ai vraiment été scotchée d’apprendre que, un : La mère de Sofia vit avec Borys, et deux, elle a promis Sofia en cadeau à son amant (Vui vui vui…..La mère de Sofia est très spéciale….Pour le peu qu’elle apparaît dans le livre, elle annonce bien la couleur…Ingrid Maslen/Camilla Claremont ..). Du coup, de voir la colère noire dans laquelle se met Borys, quand Lucas (qui a rejoint le clan Maslen, le scélérat !), lui annonce que Sofia est amoureuse de Derek ! Ta-dahhhh ! Fin du tome !……C'est passionnant car Bella Forrest nous amène vers des guerres de famille (Derek contre Lucas et leur père), des guerres de clan (Les vampires du clan Novak et celui du clan Maslen), les guerres entre espèces (les vampires contre les chasseurs humains, dont le chef est le propre père de Sofia)……Vivement de lire la suite, moi, j’ vous le dis !



2#-Le côté sombre de Derek : Il est intéressant de voir comment l’auteure nous malmène, nous lecteurs, avec Derek, son personnage masculin principal, en le montrant à la fois séduisant en vampire ténébreux et amoureux d’une jeune humaine de 17 ans, mais aussi, par certains moments, avec une autre facette de sa personnalité, plus impitoyable, plus monstrueuse…..Pourtant, nous ne devrions pas être surpris puisque c’est de toute manière dans sa nature de prédateur de saigner et tuer des humains…..Seulement voilà, quand on commence à accepter ce fait (comme Sofia le fait également), nous apprenons que les vampires ont le choix de ne pas boire le sang des humains et qu’ils pourraient se nourrir d’animaux, comme le fait la sœur jumelle de Derek, Vivienne…..Cette révélation m’a perturbée autant que Sofia, surtout quand nous rencontrons en même temps qu’elle les humains esclaves qui servent de réservoir à sang ambulants…..Certains passages sont choquants, par exemple avec la rencontre de cette jeune mère de famille qui a des beaux enfants et qui vit cela comme une malédiction car ils attireront l'attention et la concupiscence des vampires sur eux, comme l’a déjà été victime son propre mari……
Attention, zone spoilers ! Cliquez sur le mulot et passez le texte en surbrillance !
Nous pouvons aussi être choqués quand Derek planifie « l’abattage » des humains vivant sur l’Ombre afin de faire des réserves de sang, mais aussi pour éviter tout risque de rébellion (en additionnant les Natifs et les Migrants, ça en fait un paquet d’humains….)…Nous pouvons aussi être choqués de découvrir que Derek ait besoin d’une ou deux filles chaque nuit pour lui faire oublier le départ de Sofia….Nous pouvons enfin être choqués de voir la haine qui grandit peu à peu chez lui et le fait qu’il en arrive à vouloir la mort de Sofia par simple esprit de vengeance et de rancœur….Oui, nous pouvons être choqués….Mais pour sa défense, Derek n’a jamais cherché à cacher sa personnalité et le fait que pour lui, les humains ne sont que du bétail….Par ce côté de l’histoire, cela me fait penser à la merveilleuse saga « Meg Corbyn » d’Anne Bishop, où les créatures surnaturelles prennent elles aussi ouvertement les humains comme des proies……Le challenge de Sofia, finalement, c’est d’accepter la nature « monstrueuse » de l’homme qu’elle aime….Y arrivera-t-elle réellement ?

"Son choix était clair. Elle me quittait. Je savais que je ne pouvais pas l'en empêcher. Bien sûr, j'avais le pouvoir de la retenir, mais je ne l'ai pas fait. J'ai préféré respecter son choix. (...). Elle était partie, comme ça. Sofia, seul rayon de lumière dans la nuit éternelle de l'Ombre, avait disparu à jamais, m'abandonnant dans l'univers sombre que j'avais tenté de fuir depuis des siècles, en vain".

"C'était Derek. Le vampire qui a tué Eliza, c'était Derek. Ses paroles m'ont estomaquée, comme un coup de poing dans le ventre. Je me souvenais de la nuit où Derek était arrivée à l'appartement, le sang aux lèvres, l'air si menaçant...
-Tu n'as pas l'air surprise.
-Les autres vampires lui offrent parfois des esclaves...pour qu'il boive leur sang.
-Et toi, il a bu ton sang ?
-Non, jamais.
-Qu'essayes-tu de me dire, Sofia ? Que tant que tu es saine et sauve, peu importe qu'il soit un meurtrier qui se nourrit du sang des innocents ?
-Non, Ben. Ce n'est pas ça. Tu ne le connais pas aussi bien que moi. Tu ne l'as jamais vu lutter contre ses pulsions. Mon raisonnement semblait absurde. 
-Comment peux-tu fermer les yeux sur cette barbarie, Sofia ? Quand es-tu devenue le genre de fille à se complaire dans un appartement de luxe, à coucher avec l'ennemi alors que des innocents sont tués autour d'elle ?
-Je n'ai pas couché avec Derek, si c'est ce que tu insinues. Ben a ri amèrement".

3#-Le passé approfondi de Derek et de sa famille : Dans ce tome 2, nous en savons plus sur la famille Novak. Nous avons droit à des flash-backs de leur ancienne existence d’humains, au début du 16ème siècle. C'est vraiment très bien amené. Les pièces du puzzle s'emboîtent entre elles au fur et à mesure, pour notre plus grand plaisir.....

"Je me suis retourné vers ma soeur jumelle qui fonçait droit vers moi. Vivienne était à la fois crainte et respectée en tant que Devineresse de l'Ombre. Ses prophéties et visions avaient maintes fois sauvé l'Ombre au cours des siècles. Mais certaines d'entre elles n'avaient fait que me causer du tort - notamment avec mon père et mon frère. Une en particulier m'accablait chaque fois que je me la remémorais : Le plus jeune surpassera son père et son frère, et seul son règne pourra assurer la pérennité de son vénérable et véritable sanctuaire". 

"Père a décidé d'opter pour la diplomatie.
-La diplomatie, Vivienne ? me suis-je esclaffé. Et la route de la diplomatie mène-t-elle jusqu'à Borys Maslen ? Elle a blêmi. Les Maslen étaient nos adversaires les plus redoutables, Borys en particulier ; ma soeur et lui avaient un passé sombre. Le mutisme de Vivienne a suffi à révéler l'ampleur de la menace que leur clan représentait".

4#Le développement de Ben : Ce beau jeune homme a été le fantasme vivant, l’amour « secret » de Sofia depuis leur enfance. Sûr de son charme, il a collectionné les filles, sans penser au chagrin qu’il pouvait causer à sa meilleure amie – car il savait bien évidemment qu’elle en pinçait pour lui – Du coup, quand Ben réalise que Sofia éprouve des sentiments pour le beau Derek, il nous fait un caca nerveux et veut récupérer son "jouet"....Ok, il a 17 ans....Ok, les garçons de cet âge là ne sont pas des modèles maturité....Du coup, on ne s'étonne pas trop qu'il essaye de réconquérir le coeur de Sofia mais face au charme magnétique de Derek, cela va être compliqué.....Je vous avouerais que cette partie là de l'histoire, avec ces gamineries, m'a un peu gonflée....Par contre, Ben devient très intéressant au fur et à mesure du récit, notamment par rapport à ce qu'il a subit auprès de la très vicieuse Claudia....Attention zone spoilers ! Cliquez sur le mulot et passez le texte en surbrillance : Et la partie la plus intéressante concernant Ben, c'est lorsqu'il rejoint le groupe des chasseurs et découvre que c'est le père de Sofia qui en est le chef et qu'ils ont capturé la soeur jumelle de Derek, Vivienne....Ben va beaucoup évoluer (et j'attends beaucoup de lui dans le 3ème tome....Vivienne aussi, apparemment....). Bref, un personnage au fort potentiel....

"-On n'a pas de temps à perdre, a-t-il craché. Fais tes adieux et on se barre d'ici.
A en croire l'expression sur le visage de Derek, mon meilleur ami était en danger. En fait, ils croyaient tous que je leur appartenais. Derek. Lucas. Ben. Je ne sais plus quoi faire pour leur prouver que je ne suis ni un objet ni leur possession. Je n'appartiens à personne. Je devais intervenir avant que cet étalage puéril de testostérone tourne en bagarre. Je me suis retournée et j'ai regardé Ben droit dans les yeux. 
-Lâche-moi, Ben. Il a serré la mâchoire. Avant notre captivité sur l'Ombre, j'aurais fait tout ce qu'il me demandait, mais l'île nous avait changés. En voyant que Ben ne desserrait pas sa poigne, Derek s'est avancé.
-Tu as entendu la demoiselle ? Sa voix grave avait pris un ton menaçant".

"Je ne pouvais pas lui avouer la torture que Claudia m'avait infligée. Mes sens étaient si émoussés que je sentais à peine les mains de Sofia sur les miennes. Je ne voulais pas de sa pitié. Je n'avais pas le coeur de lui dire que c'était Derek qui avait tué Eliza, car malgré tout ce que nous avions vécu, je n'étais plus sûr de sa loyauté. J'étais terrifié à l'idée qu'elle puisse encore choisir Derek".

"Ils t'ont fait quelque chose sur l'Ombre, Sofia. Je ne sais pas quoi, mais j'espère que tu finiras par sortir de ta torpeur et voir la réalité en face. J'attendrai jusqu'à la remise des diplômes. Puis je me vengerai de cette île maudite, que tu sois d'accord ou non. Son ton glacial m'a terrifiée, mais pas autant que mon désir soudain de protéger l'Ombre - coûte que coûte. Ben avait raison. Quelque chose avait dû m'arriver lorsque j'étais sur l'île, car même si j'en étais sortie, j'en étais toujours prisonnière. L'Ombre faisait désormais partie de moi. La détruire signifiait me détruire moi-même".

"Nous étions de retour à l'école depuis plusieurs semaines déjà , et nous commencions à nous réadapter à la vie normale. Ben était le footballeur vedette du lycée, et j'étais sa meilleure amie, pour des raisons que personne ne comprenait sauf lui. Mais quelque chose avait changé entre nous. Avant, j'étais si dépendante de lui que c'en était pathétique. J'étais restée dans son ombre. J'adorais sa compagnie, et je détestais le voir avec d'autres filles - surtout Tanya Wilson. A présent, l'entendre parler de ses conquêtes amoureuses ne me faisait plus rien. J'étais déconnectée. Je ne savais pas exactement ce que l'Ombre m'avait fait, mais une chose était sûre : Je n'étais plus dépendante de Ben. Je l'aimais - il était mon meilleur ami -, mais je n'étais plus amoureuse de lui. Je pouvais même m'imaginer vivre sans lui, prise de conscience à la fois terrifiante et libératrice".

Ce que je n’ai pas aimé dans ce livre :
Une romance trop soft : Franchement, je trouve dommage que l'auteure n'ait pas développé un peu plus la relation entre Derek et Sofia. Après, vu que l'héroïne n'a que 17 ans, on peut considérer cette histoire comme du Young adult et donc, on peut comprendre que l'auteure n'ait pas voulu mettre de scènes olé olé, ce qui permet un lectorat plus étendu....Mais je vous avouerais que j'ai été un peu frustrée à ce niveau là (surtout que mon mois de mai 2016 aura été bien rempli par la saga "Les ombres de la nuit" qui est muy caliente, elle !!!!). Cela dit, la qualité scénaristique pallie totalement au manque de sensualité du récit....Alors du coup, ce n'est pas si grave s'il n'y a pas de cochoncetés dans ce bouquin...



Pour conclure, j’ai vraiment passé un super bon moment de lecture avec ce 2ème tome d’Une nuance d’un vampire. L’action, le suspens, les révélations, les histoires de cœur, les désillusions et les drames sont bien présents et du coup, et bien, on ne s'ennuie pas un instant !!! A chaque fois que je posais ma liseuse pour vaquer à mes occupations, je pensais à Sofia, Derek et tous les autres et j'avais hâte d'avoir un moment libre pour lire de nouveau la suite de leurs aventures, c'est vous dire ! Il y a dans cette saga des éléments originaux et très intéressants. J'ai franchement hâte à la suite !!! Je vous recommande cette saga à 100%.



"Je ne savais pas si c'était un mécanisme de défense, mais lorsque j'étais sur l'Ombre, je m'étais réfugiée dans une bulle protectrice, dans l'affection que Derek me portait J'avais vu comment les esclaves étaient traités par les autres vampires et je ne les avais jamais aidés. J'avais seulement remercié ma bonne étoile que ce ne soit pas moi. J'avais été aveugle et égoïste. Trop préoccupée par ma propre survie, je n'avais pas réalisé l'omniprésence du mal sur l'Ombre".

"Es-tu toujours le même homme, Derek ? ai-je osé demander. Il m'a serrée comme s'ils s'accrochait à moi. 

-Non.
Mon coeur a chaviré. Je ne m'attendais pas à une réponse si directe. -Alors qui es-tu ? Il m'a embrassée le dessus de la tête, puis m'a agrippée par les épaules et m'a forcée à le regarder. Derrière ses yeux bleus, j'ai vu une myriade de questions restées sans réponse, de doutes existentiels, de culpabilité et de honte. 
-Qui veux-tu que je sois, Sofia ?"

Ma note : 18/20

Si vous avez aimé dans ce livre, vous aimerez peut-être aussi :


  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire