dimanche 28 décembre 2014

ANNA ET LE FRENCH KISS

Stephanie Perkins
Editions de la Martinière (2014)
Sortie originale 2010
376 pages

Synopsis :
Anna avait prévu de passer son année de terminale chez elle, à Atlanta, avec ses copines, son récent petit copain et son job au cinéma d'art et essai de la ville. Mais ses parents ont décidé qu'elle devait voyager et l'ont envoyée pour un an au lycée américain de Paris. Fraîchement débarquée en France, Anna, réservée, maladroite et ne parlant pas un mot de français, se sent complètement perdue. Et quand elle tombe sous le charme d'Étienne, un jeune franco-américain totalement craquant, c'est la panique… D'autant plus que celui-ci a déjà une petite amie. Un instant tentée de se replier sur elle-même, Anna ne pourra rester longtemps insensible à la vie autour d'elle. Sa gourmandise, sa curiosité et sa générosité l'emportant sur sa timidité, elle devra faire face au bel Étienne, quels que soient les sentiments que ce dernier éprouve pour elle…

Ce livre, cela fait plusieurs mois que j'en entends du bien, que ce soit sur la blogosphère ou sur booktube, c'est donc avec un certain enthousiasme que j'ai commencé ma lecture. Il est vrai que l'histoire est sympathique et charmante mais je dois admettre que les aventures d'Anna ne m'ont pas transcendée comme je l'aurais espéré. Sans doute que j'attendais un peu trop de ce livre vu les avis dythiranbiques qui lui ont été consacrés depuis sa sortie mais malheureusement pour moi, la magie n'a pas fonctionné. 

En même temps, je pense que l'avis et l'impression que l'on a d'un livre ne dépend pas forcément uniquement du livre en lui même. Il y a aussi le contexte, la période, l'état d'esprit dans le lequel on se trouve quand on le lit et aussi, chose très importante à mes yeux, il y a le livre précédent que l'on vient de terminer. Si celui-ci était génial, comme un coup de coeur, le suivant peut avoir le mauvais rôle car, pour ma part, j'ai alors beaucoup d'attentes  concernant le nouveau livre et si jamais ma lecture n'est pas à la hauteur, la déception n'en est que plus grande.....Est-ce qui est arrivé à "Anna et le french kiss" ? Sans aucun doute...

Dans ce livre, nous suivons Anna Oliphant, une jeune américaine originaire d'Atlanta, en Géorgie, que ses parents ont décidé d'inscrire dans un lycée à Paris pour sa dernière année d'études secondaires (en gros, la classe de terminale). La jeune fille n'est pas du tout contente de partir en France car cela veut dire quitter ses amis, son petit frère et finalement tout son univers. De plus, elle vit dans une ambiance familiale particulière car son père est un célèbre auteur de livres à succès, souvent adaptés au cinéma, et pour cet homme, cela fait bien d'avoir une fille qui "étudie à Paris" même si la fille en question n'a pas du tout envie de partir.... 

Le livre débute à la rentrée de septembre et nous allons suivre Anna durant toute son année scolaire. Les mois s'écoulent assez vite, avec des événements marquants de l'année qui nous rappellent à quelle période nous nous trouvons (Halloween, Noël etc). Notre héroïne garde des liens avec les Etats-Unis via sa meilleure amie restée à Atlanta, Bridgette, avec qui elle correspond régulièrement jusqu'à un certain événement....

Evidemment, le plus intéressant dans cette histoire c'est la rencontre d'Anna avec Etienne St Clair, ce jeune homme de mère américaine, de père français et ayant néanmoins un accent anglais (craquant aux oreilles des américaines, apparemment) car il a vécu une bonne partie de sa vie à Londres.

Etienne, que tous ses amis appellent par son nom de famille "St Clair" est bien évidemment un jeune homme très séduisant, bien que pas très grand de taille. Beaucoup de filles craquent sur lui mais il a déjà une petite amie, Ellie, ce qui va très vite déconcerter notre jolie héroïne.....Malgré le fait que beaucoup d'indices nous laissent supposer que cela ne se passe pas si bien entre St Clair et sa copine.....

Alors Anna arrivera-t-elle à ravir le coeur de son beau franco-américain ou restera-t-elle juste amie avec lui ?.....



Ce que j'ai aimé dans ce livre :
La France (ou plutôt Paris) vu par une jeune américaine : C'est assez intéressant de voir comment "ils" nous voient, "eux", les américains ! Bon, même si ce n'est pas une surprise car ce livre n'apporte pas grand chose aux stéréotypes qui existent déjà sur Paris et les parisiens....Et puis peut-être l'auteure aurait pu approfondir un peu plus "ce choc des cultures".(comme la coutume de se faire la bise, par exemple)...En même temps, vu qu'Anna ne vit pas vraiment parmi des français mais reste avec des anglophones (Meredith, JoshRashmi....Sans oublier St Clair), elle n'est pas vraiment immergée dans la culture française.....Néanmoins, les petits points de culture cités dans le livre sont intéressants même s'il n'y a rien d'inventif et que ce sont des informations que l'ont peut trouver dans n'importe quel guide de voyage....La question que je me pose alors : Est-ce que l'auteure est déjà allée elle-même à Paris ?



"J'ai passé l'heure à lire le premier roman imposé par notre prof d'anglais. Et Whaou ! Si je n'avais pas encore réalisé que j'étais en France, à présent, j'en suis sûre. Parce qu'il y a du sexe dans Chocolat amer. BEAUCOUP de sexe. Les personnages font carrément l'amour sur un cheval. Jamais il ne nous laisseraient lire un truc pareil chez nous. Trop puritain". 

"Je baisse les yeux et m'étonne de découvrir un petit cercle de pierre. En son centre se trouve une étoile entourée d'un médaillon de bronze octogonal. Des mots sont gravés sur la pierre, tout autour du cercle : POINT ZERO DES ROUTES DE FRANCE. 
-Mademoiselle Oliphant, vous vous tenez à l'endroit précis d'où sont calculées toutes les distances entre les autres villes de France. C'est ici que tout commence.
Je relève la tête. Il sourit.
-Bienvenue à Paris, Anna. Je suis content que tu sois là".

"Un petit morceau de tissu glisse sur le sol. Il s'agit du drapeau canadien.
-Euh....Merci ?
Il jette son bonnet sur le lit et se frictionne le crâne.
-C'est pour ton sac à dos. Comme ça, es gens ne te prendront plus pour une américaine. Les Européens sont plus indulgents avec les Canadiens".

"La première fois que je suis venue ici, tous ces gâteaux m'ont semblé trop sophistiqués. Trois mois plus tard, je comprends mieux pourquoi les Français sont réputés pour leur cuisine et je ne peux plus me passer de leurs pâtisseries".

Le style d'écriture : Oui, c'est plutôt banal à dire mais vu que j'ai écrit un peu plus haut que l'histoire ne m'avait pas plus passionnée que cela, le style de l'auteure a au moins le mérite de m'avoir happée au moins assez pour que j'ai envie de connaitre la fin de cette jolie petite idylle bien fraîche et bien innocente entre Anna et Etienne (Oui, je nomme St Clair par son prénom car en fait, Anna l'appelle aussi ainsi quand elle est en mode "intime" avec lui).

Ce que je n'ai pas aimé :
Le comportement "girouette" de St Clair : OK, c'est un homme donc ce n'est pas un comportement si inhabituel mais tout de même ! Je compatis totalement pour la pauvre Anna qui a bien souffert à propos de ce jeune homme qui la fait tourner en bourrique ! Evidemment, à la fin du livre, au moment du "happy end", on a les explications d'Etienne, mais quand même, son comportement m'a bien énervée (moi qui pensais que seules les femmes avaient un comportement aussi compliqué avec les sous-entendus qu'il faut absolument "décrypter" !).....Notamment quand il demande à dormir dans le même lit que notre héroïne, histoire de se faire consoler (car St Clair subit un gros problème familiale pas facile pendant une période, vis à vis de la santé de sa mère).....A place d'Anna, je ne sais pas si j'aurai eu la patience d'attendre autant et surtout de souffrir autant en attendant qu'il me choisisse enfin et laisse tomber Ellie, sa petite amie avec qui cela ne va d'ailleurs plus trop bien (mais vers qui il retourne à chaque fois....).

En conclusion, est-ce que je recommanderai la lecture de ce livre ? Oui, car l'histoire est assez intéressante, exotique (si on se met à la place des lecteurs américains qui découvrent un peu la vie parisienne) et aussi, il ne faut pas que je me leurre, j'ai lu ce livre en entier parce que ce livre a fait un certain buzz sur la blogosphère (nous ne sommes pas des moutons, je vous l'accorde et on n'est pas obligé d'aimer tous la même chose, mais il est quand même intéressant de lire un livre qui a autant plu à tant de monde, rien que pour la curiosité)....Mais par contre, je ne recommanderais pas ce livre si vous cherchez de la passion, des papillons dans le ventre....Le fait que ce livre soit un young adult n'excuse pas tout (j'entends par là le manque de sexe, notamment), car d'autres livres aussi "édulcorés" m'ont beaucoup plus émue que celui-ci (par exemple "Irresistible alchimie" ou "Lux-Obsidienne" avec des jeunes héros du même âge et tout aussi sages mais qui savaient faire monter la passion, notamment l'innamoramento)....  


Ma note : 16/20


Si vous aimez ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire