dimanche 10 avril 2016

UNE NUANCE DE VAMPIRE - Tome 1

Bella Forrest
Auto-édition (2016)
Sortie originale 2012
162 pages

Synopsis :
Le soir de son dix-septième anniversaire, Sofia Claremont est engloutie dans un cauchemar duquel elle n'arrive pas à se réveiller. Lors d'une paisible promenade nocturne sur la plage, elle tombe face à face avec une dangereuse créature blafarde, assoiffée de bien plus que son sang. Sofia est prise en otage et emmenée à l'Ombre, une île d'où les rayons du soleil ont été bannis à jamais. Une île n'apparaissant sur aucune carte, régie par le clan de vampires le plus puissant de la Terre. Elle se réveille là, captive, esclave enchaînée. La vie de Sofia prend un tournant exaltant et terrifiant lorsqu'elle est choisie parmi des centaines de jeunes filles pour aller vivre avec Derek Novak, le sombre prince royal, dans son harem juché au sommet des arbres. Malgré sa soif obsessive de pouvoir et du sang de Sofia, celle-ci comprend vite que l'endroit le plus sûr de l'île est dans ses quartiers, et qu'elle doit tout faire pour le conquérir si elle veut survivre une nuit de plus. Réussira-t-elle ? Ou bien est-elle destinée au même sort que celui subi par toutes les autres jeunes filles tombées aux mains des Novak ?

Alors, une fois n'est pas coutume, j'ai choisi de lire ce livre à cause de l'annonce dithyrambique sur le site Amazon où ils promouvaient ce livre comme, je cite : " une série best seller dont tout le monde parle, 14 100 évaluations notées 5 étoiles sur amazon et goodreads, un mélange entre Avatar et Twilight".....J'ai été très intriguée par cette annonce car déjà, Une nuance de vampire ne fait pas beaucoup parler de lui sur les blogs francophones - au moment où j'écris cette chronique - et ensuite, un mélange de Twilight et Avatar, je trouvais cette comparaison très racoleuse et force est de constater, après avoir  terminé mon livre, que c'est totalement absurde de comparer cette histoire aux deux autres car cela n'a rien à voir....

Bien sûr, il y a des vampires dans cette histoire, ils ont l'apparence de jeunes gens de 17-20 ans, mais eux, ne sont pas végétariens (franchement pas !) et surtout, ils ne brillent pas au soleil (le soleil est leur ennemi mortel, comme pour un "vrai vampire" qui se respecte...)...Ca, c'est pour la comparaison à Twilight......Pour Avatar.....WTF ??? A part le fait que l'héroïne soit contrainte d'évoluer dans un monde vampiresque qui lui est totalement inconnu (même si elle a des références culturelles comme nous tous à ce propos), je ne vois pas en quoi Une nuance de vampire fait penser à Avatar ?????? 

Cela dit, ne vous arrêtez pas à la publicité très maladroite (car mensongère....Comme une bonne pub se doit de l'être, vous allez me dire....), car Une nuance de vampire est vraiment un très bon livre ! 



Curieusement, ce premier tome n'a pas de nom officiel, il est juste nommé "1er tome"....Cela changera peut-être lors des prochaines rééditions, mais en tout cas, je peux vous dire que moi, personnellement, j'ai hâte de lire le 2ème tome car franchement, l'auteure Bella Forrest (Bella ?....hum....), a réussi à me donner l'eau à la bouche, surtout avec cette fin qui monte en émotion et en suspens !!!!

Ce livre a tout pour plaire car il reprend les codes des genres littéraires très populaires en ce moment. Nous y retrouvons une histoire écrite à la première personne du singulier, où l'on alterne les points de vue de Sofia, l'héroïne humaine et de Derek, le beau prince vampire......Je trouve ce procédé plutôt pertinent, surtout quand nous lisons les pensées de Derek car cela permet de comprendre un peu plus le personnage et donne vraiment de la profondeur et de l'attachement à cette histoire ! 

Ce que j'ai aimé dans ce livre :
1#-La montée en puissance de l'histoire : Tout commence comme une romance banale de young adult avec l'héroïne, Sofia, une demoiselle qui va fêter ses 17 ans, et qui part en vacances avec sa "famille" au Mexique, dans la célébrissime ville de Cancun (repère ensoleillé de tous les étudiants américains). Son meilleur ami Ben est de la partie.......Et comme dans une romance young adult, Sofia nous fait part de son désarroi de voir le beau Ben courir après toutes les filles et la regarder comme une "petite soeur" alors que elle, elle est amoureuse (secrètement) de lui depuis leur enfance......Il y a cet anniversaire raté, les excuses de Ben, le mini mélodrame et la fuite de Sofia de son hôtel et sa ballade en pleine nuit sur la plage où elle se fait aborder par un mec mystérieux qui va finir par la kidnapper.....Et là, on se retrouve finalement dans un monde totalement inconnu, qui a ses propres lois, son propre ciel (oui oui) et nous suivons la pauvre Sofia qui essaye tant bien que mal de survivre dans ce monde terrifiant (surtout si vous êtes un humain, et encore plus si vous êtes une belle minette de 17 ans....). Je défie quiconque de ne pas être passionné par cette histoire et de ne pas vouloir connaître la suite ! Ce qui me plait le plus, c'est que les vampires sont vraiment des prédateurs et les humains qui leur servent d'esclaves de sang sont fournis avec une date de péremption....Cette ambiance létale est vraiment captivante. Même si, on se doute, que Sofia ne va pas mourir puisqu'elle est l'héroïne principale, je ne peux que me faire des soucis pour ses amis humains qui sont embarqués dans la même galère....




2#-La personnalité de Sofia : Dès le début du livre, nous en apprenons beaucoup sur cette jeune fille. Elle a perdu ses parents et du coup, le fait qu'elle soit kidnappée par des vampires n'est pas "un si gros drame".....En effet, elle n'a plus de mère éplorée susceptible d'attendre son retour....Le fait qu'elle soit libre (ou presque) de tout attachement affectif avec l'entourage qui l'a vu grandir est un atout et explique sans doute son comportement spécial vis à vis de Derek, le prince vampire. De plus, on apprend dans les premières lignes du livre que Sofia souffre de certains troubles.....Mais finalement, on peut se demander si ce n'est pas cette particularité qui en fait quelqu'un de spécial aux yeux de Derek et d'autres vampires.....

"Deux problèmes m'avaient affligée durant mon école primaire et secondaire. La conscience insoutenable que j'avais de tout stimulus extérieur, et mes crises de panique. J'avais vu des dizaines de médecins et de psychiatres. Si aucun ne s'entendait sur un diagnostic - chacun ayant sa théorie, allant du syndrome d'Asperger au trouble compulsif - tous avaient conclu que les deux problèmes étaient liés".

"Quel que soit cet endroit, "l'Ombre", je n'avais aucun allié ici. Aucun ami. Je ne dépendais que de moi. Et c'était ce qu'il y avait de plus effrayant dans toute cette histoire. Comment pouvais-je dépendre de quelqu'un sur qui je ne pouvais compter ?"


3#-Le passé de Derek : Si le beau vampire a été figé éternellement sur une apparence d'un jeune homme de 18 ans, âge de sa mort, et s'il s'est enfin réveillé après un long sommeil de 500 ans, nous apprenons aussi qu'il est à l'origine de la création de l'Ombre, cet endroit unique en son genre où vivent les vampires, à l'abri des chasseurs humains et également du soleil.....Derek est vénéré par les autres vampires, à cause des prophéties d'une sorcière alliée. Derek a aussi une famille très spéciale. Pour le moment, nous n'avons fait la connaissance de que son frère aîné, Lucas, et de sa soeur jumelle, Vivienne, mais comme son père est régulièrement évoqué, il est fort à parier que nous le rencontrerons dans le 2ème tome....

"Impossible de détacher mes yeux d'elle. J'ai voulu détourner le regard, mais je me suis approché. Sa beauté était captivante - pas parce qu'elle m'attirait plus que les autres. Non. Elle était la plus belle d'entre toutes parce que dans un moment de terreur tout à fait légitime, elle avait tenté d'apporter du réconfort à quelqu'un qui en avait besoin. Au moment où elle a attrapé la main de la fille à côté d'elle, toutes les autres m'ont semblé insignifiantes. Je mourrais d'envie de retrouver l'humanité dont elle avait témoigné. Mais j'étais le prédateur. Et elle était ma proie".

4#-La représentation de "l'Ombre" : L'Ombre, c'est l'île sur laquelle vivent les vampires. Cette île est protégé de la vue des humains et du soleil du jour grâce aux sortilèges d'une sorcière alliée des vampires. Ce qui est intéressant à remarquer, c'est que malgré que cette île soit un vrai rempart, les habitations des vampires se trouvent en hauteur, au sommet d'immenses séquoias (c'est peut-être ça qui fait penser à Twilight, toute cette forêt ?). Du coup, les esclaves humains qui sont amené là-bas ont intérêt de faire attention à la marche, car elle est haute ! Puisque les vampires peuvent sauter aisément jusqu'au sommet des arbres, le fait que ces habitations soient en hauteur leur permet de se protéger d'une quelconque envie de rébellion des esclaves humains.....

"Des petites maisons en pierre coiffées de tourelles pointues bordaient les remparts, construites à des endroits stratégiques. J'ai appris que plusieurs membres de l'Elite, les chevaliers, s'étaient entraînés au combat. Ils s'installaient dans les maisons lorsque venait leur tour de garde. L'Elite était constituée des vingt clans qui avaient prêté serment d'allégeance à notre famille. Ils s'étaient battus à nos côtés tandis que nous avions fui les chasseurs, et avaient trouvé refuge avec nous sur l'île. Tous les autres - les gardes, les éclaireurs, et les pensionnaires - étaient arrivés après la construction de la forteresse et le sortilège de Cora, qui avaient assuré la protection de l'Ombre.
-Et les humains, ils habitent où ?
-A part les beautés qu'on garde dans nos appartement pour le plaisir, tous les humains résident dans les Hauts Sombres, a répondu Lucas, qui avait toujours eu un faible pour les jeunes femmes.
-Dans les montagnes ? ai-je demandé.
-Nous avons séparé le réseau de caves en deux parties : les Cellules, et les quartiers des esclaves. Les prisonniers et les nouvelles prises, avant d'être assignés, sont envoyés aux Cellules. Les humains logent dans les quartiers des esclaves, qu'onn appelle les Catacombes, a expliqué Vivienne.
-Les Catacombes ?
-Je vois que tu ne saisis pas l'ironie de la chose, a dit Lucas, l'air agacé. Sur l'Ombre, ce sont les vivants qui peuplent les Catacombes". 

5#-Les chasseurs humains : Ils existent depuis que les vampires existent. Ils connaissent leur existence et tente de les éradiquer. Les esclaves humains aussi connaissent l'existence des vampires, vous allez me dire, mais c'est par la force des choses, mais vu qu'ils ne peuvent s'enfuir de l'Ombre et qu'ils finissent tôt au tard en "casse-croûtes" pour leur maître, ils ne peuvent pas divulguer ce secret.....500 ans auparavant, quand Derek était un jeune homme normal et vivant auprès de sa famille, après que sa mère fut saignée par des vampires, le jeune homme a rejoint le groupe des chasseurs.....Jusqu'à ce qu'il soit malheureusement transformé lui aussi en vampire par son propre père.....

"Les chasseurs sont plus puissants que jamais, a dit Vivienne. Leur technologie évolue continuellement, et ils bénéficient du soutien financier d'humains influents. L'Ombre n'est plus un secret au sein de la communauté des vampires, et d'autres clans menacent de nous attaquer ou de  nous vendre aux chasseurs à moins de les laisser entrer. J'ai grimacé. C'était les mêmes clans qui nous avaient abandonnés et laissés pour morts lorsque nous avions demandé leur aide contre les chasseurs. Et maintenant, ils voulaient la nôtre ?"

"Je ne pense pas qu'on puisse tenir l'Ombre secrète encore très longtemps, même avec Corinne qui maintient le sortilège de Cora. Les chasseurs se demandent où disparaissent tous les vampires. Et on a toujours besoin de capturer des humains pour rester en vie.....Des services secrets ont commencé à enquêter sur toutes les personnes disparues. On ne peut pas continuer comme ça. J'ai serré les poings.

-Qu'est ce qui te fait croire que j'aurai la solution, Vivienne ? J'ai rempli ma part du contrat. Je vous ai trouvé un sanctuaire, comme l'avait prédit la prophétie. Pourquoi je dois m'occuper de tout ça, maintenant ? Pourquoi pas Père ?
-La prophétie a prédit que seul ton règne assurerait la pérennité de notre sanctuaire. L'Ombre a servi de refuge à un nombre limité de vampires, mais elle ne sera pas un véritable sanctuaires tant que nous ne trouverons pas le moyen de survivre sans humains".

6#-Le côté dramatique de l'histoire : Certains passages du livre sont très frustrants et nous font passer par des montagnes russes d'émotions ! Car on assiste avec désarroi aux déceptions et au stress quasi constant de Sofia. J'ai particulièrement apprécié le passage avec le téléphone portable.....Comme elle, j'ai espéré....Aaaaargh !



Ce que je n'ai pas aimé dans ce livre :
1#- Le syndrome de stockholm dont semble "souffrir" Sofia : En effet, malgré sa personnalité complexe expliquée dès le début de l'histoire, et qui en fait quelqu'un de spécial par rapport aux autres jeunes gens de son âge, j'avoue que j'ai un peu de mal à accepter la rapidité dont elle fait preuve pour se sentir "à l"aise" avec Derek....Elle ose lui dire ou faire des choses, sans craindre d'être châtiée......Pourtant, il se passe des événements plutôt traumatisants autour d'elle, elle est témoin de la brutalité du vampire et malgré tout, Sofia semble tomber peu à peu de Derek....Alors qu'elle sait qu'il peut être dangereux et pourrait la tuer très facilement.....Alors j'espère que l'auteure développera un peu plus cet élément dans son 2ème tome car certains comportements de Sofia me laissent perplexe....

Pour conclure, j'ai vraiment beaucoup aimé ce 1er tome de Une nuance de vampire même si je pense que la publicité annoncée sur le site d'Amazon est peut-être un chouïa exagérée....Cela dit, cette histoire a un certain potentiel, c'est clair et net. Les deux personnages principaux, qui alternent leurs points de vue selon les chapitres, sont attachants et nous, lecteurs, sommes entraînés dans le tourbillon de leurs aventures.....Les dernières phrases narrées par la soeur jumelle de Derek laissent présager un 2ème tome qui risque de dépoter.....Bref, vivement la suite !

Ma note : 17,50/20


Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez peut-être aussi : 

  

2 commentaires:

  1. Coucou merci pour la critique ;) ce livre tu m'as trouvé ou en vente ?

    RépondreSupprimer
  2. Coucou merci pour la critique ;) ce livre tu m'as trouvé ou en vente ?

    RépondreSupprimer