mercredi 9 avril 2014

Charley Davidson - Tome 4 : Quatrième tombe au fond

Darynda Jones
Editions Milady (2013)
Sortie US 2012
427 pages

Synopsis :
Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C’est moi. Être Faucheuse, c’est glauque. Et détective privée, dangereux. On peut dire que je cumule. C’est pour ça que j’ai décidé de prendre un peu de temps pour moi. Rien de tel que passer quelques commandes au télé-achat pour reprendre du poil de la bête. Je ne comprends pas pourquoi Cookie en fait tout un plat ! Ce n’est pas comme si on manquait d’argent : Reyes Farrow, le très chaud fils de Satan, m’en doit plein. Cela dit, pour lui demander de régler sa dette, il faudrait que je sorte de chez moi… Mais avec un pyromane qui met le feu, littéralement, à Albuquerque, et cette femme qui a besoin de mes services parce qu’on cherche à l’assassiner, je préférerais rester en pyjama.

C’est toujours avec un énorme plaisir que j'ai à retrouver les aventures de Charley, notre faucheuse sexy accroc au café et aux tablettes de chocolats (je vise celles qui sont sur le corps parfait de Reyes).

Dans ce 4ème tome, nous continuons toujours à suivre différentes histoires, avec, pour enquête principale, une jeune femme qui se sent « harcelée » depuis l’âge de ses 5 ans et est maintenant menacée de mort et qui a donc besoin de l’aide de notre jolie détective privée…

Pourtant, il faut dire que ça commence mal pour Charley dès les premières pages car depuis sa séance de torture avec Earl Walker dans le précédent tome, elle souffre maintenant d’un syndrome post-traumatique qui se manifeste par un isolement depuis deux longs mois dans son appartement, sans sortir de chez elle, et d’une boulimie effrénée de télé-achat avec tous ses achats compulsifs qui en résultent…La conséquence en est que son appartement est rempli de cartons d’objets tous aussi inutiles qu’indispensables mais ils ont au moins le mérite de cacher la chaise et les traces d’urine et de sang sur le sol que Charley a laissé sous elle quand elle a été atrocement torturée….



Mais bon, connaissant notre jolie brune de chic et de choc, on se doutait qu’elle ne se laisserait pas abattre pour autant et qu’elle allait vite reprendre du poil de la bête (ou plus exactement du poil du fils de la bête, j’ai nommé notre sexy Reyes) ! Notre beau brun ténébreux nous donnera droit, à nous lecteurs, à une scène de thérapie plus que particulière avec Charley….Pour notre plus grand plaisir (et encore plus celui de « Dutch »…)



Dans ce tome, on a aussi droit à un peu plus de « surnaturel » (oui, il y a plus surnaturel que le fils de Satan et le fait de voir des morts passer à travers une faucheuse)…En effet, avec tous ces démons qui se montrent de plus en plus offensifs à l’encontre de Charley, on comprend un peu plus les enjeux qui se trament entre le Paradis et l’Enfer…

Voici les points que j’ai aimé dans ce 4ème tome :

1] Le rapprochement physique entre Charley et Reyes ! Evidemment, on l’attendait tous ! Jusqu’à maintenant, ils ne s’étaient unis que dans leurs rêves et sous une forme éthérée mais maintenant, ça y est, c’est du physique, vrai de vrai ! Comme le dirait Olivia Newton-John : « Physical, let's get physical ! Let me hear your body talk ! » Oh yeahhh !

2] Les démons qui attaquent : On apprend par Reyes que ces créatures ont peur du soleil mais malheureusement, elles peuvent prendre possession d’humains et dans ces cas là, elles attaquent sans problème Charley (heureusement protégée par Reyes et par sa chienne ange-gardien, Artémis). Les humains possédés sont ceux qui ont une sensibilité particulière avec l’au-delà….On va ainsi faire la connaissance d’un nouveau personnage, un adolescent sourd-muet de 15 ans, Quentin, qui pourrait revenir dans les prochains tomes…

3] L’explication du comportement du père de Charley. Pourquoi l’a-t-il livré aux flics quand elle était dans son lit d’hopital (à la fin du 3ème tome). Son père en sait maintenant un peu plus sur les capacités surnaturelles de Charley (grâce à une méthode peu orthodoxe) et si on a pu craindre un peu pour la santé du papa, finalement, un miracle va se produire pour lui (toujours grâce aux dons particuliers de Charley)….

4] Des nouvelles de l’agent Garrett Swopes, qui a fait un petit séjour en enfer (malgré lui, évidemment ! Qui souhaiterait aller en enfer de son propre chef ??...). Il en est revenu transformé, même si, finalement, tout ce qu’il aura entendu là-bas n’est-il pas que des mensonges, histoire de séparer Charley et Reyes ?....Bref, Garrett est plus distant et ne fais pas du tout confiance en Reyes (il préfère croire ce que lui a raconté Satan, apparemment…). Charley peut toujours compter sur lui pour sa protection immédiate, mais pas sûr qu’il ne tirerait pas dans le dos de Reyes….

5] L’enquête sur l’affaire dont s’occupe Charley avec cette jeune femme, Harper, qui se dit harcelée et menacée. J’avoue, je ne m’attendais pas du tout à un tel dénouement ! waouh !

6] Le retour de notre bande de motards ! Quelques scènes entre Charley et Donovan qui ne vont pas trop plaire à Reyes, si vous voyez ce que je veux dire….

Alors voilà, comme toujours dans les tomes de Charley Davidson, ses aventures sont passionnantes, les personnages secondaires attachants, les réparties de Charley à l’encontre de sa meilleure amie, Cookie, ou de son oncle Obie sont excellentes. Reyes est toujours aussi beau et plein de charisme ! et tout ça ne peut que me donner envie de lire très vite le 5ème tome !

Ma note : 18/20


Si vous aimez ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire