mardi 11 novembre 2014

LES CAVALIERS DE L'APOCALYPSE - Tome 3 : Mort

Larissa IONE
Editions Bragelonne (2014)
Sortie originale 2012
360 pages

Synopsis :
La fin des temps approche. Les cavaliers de l'Apocalypse devront choisir de préserver leur humanité et combattre aux côtés du Bien ou au contraire embrasser leur destinée et déchaîner l'enfer sur Terre. Thanatos, le plus mortel des cavaliers, a enduré des milliers d'années de solitude et d'abstinence pour empêcher la fin des temps. Pourtant il suffira d'une nuit avec la séduisante guerrière Aegie, Regan Cooper, pour réduire à néant des siècles d'efforts. Mais leur étreinte enfiévrée aura une conséquence pire que l'Apocalypse : Regan va tomber enceinte. Et lorsque Thanatos parviendra à dépasser sa colère d'avoir été manipulé par la jeune femme, il va comprendre que pour empêcher Armageddon, il doit sacrifier la seule chose qu'il a jamais désirée : une famille.



Comme je l'ai indiqué dans mes avis des deux précédents tomes des Cavaliers de l'Apocalypse, celui consacré à Thanatos, alias le cavalier de l'Apocalyse symbolisant la Mort, était celui qui me tenait le plus à coeur de lire. Et je dois dire que j'ai savouré la lecture, qui s'est fait très vite, en sacrifiant quelques heures de sommeil, mais il le méritait !

Dans ce 3ème tome, nous retrouvons nos héros presque neuf mois après le mariage de Limos et Arik, moment de festivité où l'alcool coulait à flot et où Regan et Thanatos ont enfin assouvit la passion qui couvait entre eux depuis que la jeune femme était entrée dans le vie du Cavalier. 

Pour rappel, Thanatos croyait que son sceau destiné à le préserver de son côté "démoniaque" se trouvait dans sa virginité et donc, il était puceau depuis 5000 ans afin de ne pas déclencher l'Apocalypse.....Regan, quant à elle, est une humaine membre de l'Aegis, l'organisation qui est en charge de régler les problèmes avec les démons et le monde surnaturel, en général. Ses supérieurs lui avaient donné l'ordre de séduire Thanatos pour tomber enceinte de lui car d'après un texte ancien, leur bébé sauverait le monde mais il fallait que Thanatos ne soit pas au courant de tout cela......

Evidemment, quand ils ont fini par coucher ensemble, le jour du mariage de Limos, la soeur de Thanatos, celui-ci l'a très mal pris, la passion retombée, car il s'est rendu compte que Regan l'a pratiquement violé et qu'il y avait une drogue dans l'hydromel qu'il avait bu avec Regan....Evidemment, il croit que c'est elle qui l'a drogué et donc quand la jeune femme s'est enfuie de chez lui, il a faillit la rattraper, ivre de fureur meurtrière.....



C'était sans compter sur Ares et Limos, (alias son frère Guerre et sa soeur Famine).

"Depuis près de neuf longs et pénibles mois, Thanatos, quatrième Cavalier de l'Apocalypse, gisait sur un lit avec la télévision pour seule compagnie. Toutes les douze heures, un employé de l'Underworld General lui rendait visite pour renouveler l'injection de bave de chiens des Enfers curarisante, changer la poche de solution physiologique et le frotter avec une éponge - summum de l'humiliation !"

Pendant que Thanatos était maintenu malgré lui dans un repos forcé, Regan, elle, a continué sa grossesse tranquillement auprès de ses amis et collègues de l'Aegis mais évidemment, Thanatos a fini un jour par se sortir de sa léthargie et la première chose qu'il a fait, c'est d'aller l'enlever et la séquestrer chez lui.....Au début, il voulait juste la faire souffrir, autant que lui a souffert durant ces derniers mois mais quand il s'est aperçu qu'elle était enceinte de 8 mois et demi, avec son gros ventre, quelque chose s'est passé en lui. 

"-Ta peur dégage un parfum enivrant. Qu'est-ce que ça fait d'être entravée et vulnérable, Regan ?
Horrible. C'était horrible.
-Tues-moi si tu veux, haleta-t-elle d'une voix rauque, mais ne...Ne fais pas de mal au bébé. 
Thanatos écarquilla les yeux. Il la dévisagea pendant un moment, ses sourcils blonds abaissés sur ses prunelles dorées.
-Le bébé ?
Comment n'avait-il pas remarqué qu'elle était gonflée comme une baudruche ? Le bébé s'agita, comme s'il savait qu'on parlait de lui, et Thanatos porta le regard sur le ventre de Regan.
-Qu'est-ce que...
Le Cavalier fit un bond en arrière, les yeux grands ouverts et rivés sur son ventre.
-Quand ? (il déglutit de manière visible). Qui est le père ?"

Pour un homme qui a été obligé de rester vierge durant 5000 ans et qui ne pouvait donc jamais espérer avoir d'enfants, ce bébé représente tout ce dont il avait toujours rêvé....Et Regan....Et bien, malgré sa "trahison", Thanatos n'oublie pas qu'elle lui a fait ressentir des émotions comme jamais auparavant....Comme elle était encore à quinze jours de son terme, c'est l'occasion pour lui d'en apprendre un peu plus sur cette jeune femme et sur ses motivations....

Ce que j'ai aimé dans ce livre :
-Les passés tourmentés de Thanatos et de Regan : Ces deux là sont des refoulés des émotions. Thanatos en tant que cavalier de la mort a vu plus qu'il n'en faut en catastrophes et tragédies.....Quant à Regan, elle n'est pas une humaine ordinaire. Ses parents étaient des agents de l'Aegis comme elle, avant sa naissance, mais sa mère s'est suicidée après l'avoir mise au monde car quand elle a conçu Regan avec son mari, celui-ci était sous possession démoniaque.....Regan a donc grandit sans parents et avec quelques particularités qui ont d'abord faillit la faire tuer car généralement, les bébés comme elle étaient purement et simplement éliminés.....La jeune femme a donc passé son enfance dans des maisons d'accueils de familles d'Aegis et a grandit avec un vide affectif immense et un besoin de prouver à tout le monde qu'elle est totalement dévouée à la cause des Aegis qui ont eu "la bonté" de l'épargner à sa naissance....

-L'amour qui monte crescendo entre Thanatos et Regan : L'histoire d'amour n'est pas banale car ils ont d'abord couché ensemble et conçu un bébé et ensuite, ils ont appris à se connaitre.....On sent bien que Thanatos, sous ses airs tourmentés et colériques n'espère qu'une chose : Que Regan soit innocente des accusations dont il l'accable et qu'elle puisse l'aimer et également aimer le bébé qui est dans son ventre....Ce qui n'est pas gagné car pour se protéger d'une énième souffrance psychologique, elle a décidé d'abandonner son bébé à sa naissance et de le confier à un couple de collègues Aegis qui sauront lui donner tout l'amour dont elle se croit incapable d'éprouver pour ce futur petit bébé. Néanmoins, la jeune femme va finalement s'attacher au bébé dans son ventre et le surnomme affectueusement "Petit Poney" puisque son père est un Cavalier de l'Apocalypse...

"Elle portait ses vêtements, son enfant, et mangeait de sa main. Au sein du clan qui l'avait élevé, elle serait considérée comme sienne. Mienne. Voilà un mot auquel il n'aurait jamais cru songer".



-Les révélations sur Thanatos : Et oui, il en cache des secrets, notamment à ses frères et soeurs, comme par exemple ses canines qui grandissent et qui deviennent pointues lors de ses accès d'émotions.....Et pourquoi a-t-il des vampires diurnes (les premiers vampires qui ont été créés et qui supportaient le soleil) qui travaillent comme serviteurs chez lui ?.....

-Les anges Reaver et Harvester : Leur relation est vraiment spéciale ! J'ai lu sur le net que le tome 5 leur sera consacré ! Chouette !

Ce que je n'ai pas aimé dans ce livre :
-Le manque de cohérence ou en tout cas d'explications sur les catastrophes sanitaires provoquées par Pestilence, le Cavalier de l'Apocalypse qui a basculé du côté démoniaque : Bah oui, l'auteure nous captive avec son histoire mais en dehors des péripéties du couple Regan/Thanatos il y a Pestilence qui continue à semer la mort sur la planète et vu le nombre de catastrophes et le chaos occasionné, je me demande comment elle va faire pour tout "remettre en ordre" dans le 4ème tome....Et le fait de faire des allusions à des références de notre culture pop comme par exemple "Star Wars", cela créé un peu plus de confusion - pour moi, en tout cas - car on navigue entre un monde imaginaire et notre monde réel....Autre exemple : Quand elle annonce que l'Australie a été revendiquée par Pestilence et que désormais ce pays est annexé à l'Enfer (Sheoul, dans la langue des démons), ça fait un peu beaucoup.....Sincèrement, j'ai hâte de lire le 4ème tome pour voir avec quelle pirouette scénaristique l'auteure va nous dépatouiller de toute cette panade ! 

Pour conclure, j'ai vraiment a-do-ré ce nouveau tome de nos chers Cavaliers de l'Apocalypse. Thanatos ne m'a pas déçue et même si Regan m'a énervée un certain nombre de fois, notamment à sa façon de douter qu'elle pouvait être "aimable". Le prochain tome sera consacré à Reseph alias Pestilence, le "vilain malgré lui" de cette saga qui a fait un certain nombre de dégâts, c'est le moins que l'on puisse dire ! 

Voici la couverture originale (kindle) :




Ma note : 19/20


Si vous aimez ce livre, vous aimerez peut-être aussi :

  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire